•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aéroport de Winnipeg veut être traité comme les autres aéroports au pays

Une vue extérieure de l'aéroport de Winnipeg

L'aéroport international de Winnipeg a perdu 85 % de son activité à cause de la pandémie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Autorité aéroportuaire de Winnipeg accuse le plan du gouvernement fédéral visant à restaurer les vols internationaux d'être injuste envers les petites villes.

À l’heure actuelle, seules Toronto, Montréal, Vancouver et Calgary peuvent recevoir des vols internationaux. Lundi, le gouvernement fédéral a annoncé que les voyageurs entièrement vaccinés n’auront plus à effectuer la quarantaine obligatoire ni à passer un test de dépistage de la COVID-19 au huitième jour de leur arrivée.

Il s'agit vraiment pour notre communauté d'avoir accès au reste du monde, déclare Tyler MacAfee, vice-président des communications et des relations gouvernementales à l'Autorité aéroportuaire de Winnipeg.

Et quand on commence à envisager la réouverture du pays et la reprise des voyages non essentiels, on veut être sur un pied d’égalité avec le reste du pays, ajoute-t-il.

Des compagnies aériennes internationales comme Delta n’ont pas effectué de vols à Winnipeg depuis que des restrictions ont été imposées et elles ont besoin d’avoir de la visibilité, estime Tyler MacAfee.

Ce n’est pas aussi simple que de dire que le service peut reprendre dès mardi, par exemple. Les compagnies aériennes ont besoin de plusieurs mois pour se préparer, assure-t-il.

Chute de 85 % de l’activité

L’aéroport de Winnipeg a vu une diminution de 85 % de son activité par rapport aux niveaux d’avant la pandémie. Tyler MacAfee affirme que la saison estivale est déjà perdue.

Nous avons besoin de clarté de la part du gouvernement fédéral concernant les prérequis nécessaires. De quoi a-t-on besoin? Qu’ont besoin de faire les compagnies aériennes pour pouvoir avoir des passagers?

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement du Manitoba a mis en place une fiche de vaccination pour les personnes qui auront été pleinement vaccinées. Cela leur permettra de voyager partout au pays sans avoir à faire une quarantaine de deux semaines à leur retour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !