•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg teste de nouveaux panneaux de signalisation

Un panneau bilingue intitiulé Guide du stationnement utilise un code de couleur pour comprendre s'il est possible ou non de se stationner là où il est installé.

Des panneaux ont été installés dans un quartier du centre-ville de Winnipeg, dans le cadre d'un projet pilote qui veut simplifier la signalisation dans les stationnements.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Radio-Canada

La Ville de Winnipeg a lancé un nouveau projet pilote concernant la signalisation des stationnements afin de clarifier les règlements, mais plusieurs Winnipégois estiment qu’ils ne font qu’ajouter à la confusion.

Ces panneaux ont été installés dans le quartier de la Bourse sur l'avenue Bannatyne, ainsi que sur les rues Arthur et King pour une période d'essai. Appelés aussi guides du stationnement, ils sont placés à côté de la signalisation existante.

Leur but est de réduire la confusion entourant le stationnement dans la capitale manitobaine. Ils comportent deux fois plus d'informations, soit un horaire de semaine avec les jours et les heures, des informations sur les stationnements payants et non payants ainsi que des informations sur les arrêts interdits en cas de neige. Un code de couleur utilisant le rouge et le vert accompagne aussi la signalisation.

Des panneaux qui… sèment la confusion

Si le but des panneaux est de rendre plus simple la compréhension du stationnement à Winnipeg, il ne semble pas être atteint pour le moment. Il y a beaucoup de texte, ce n’est pas très facile pour un usager, estime un passant dans le secteur de la Bourse interrogé par Radio-Canada.

J’ai dû le lire attentivement pour le comprendre. C’était mêlant, ajoute un autre automobiliste.

Pour d'autres, cependant, l’utilisation du code de couleur pour la signalisation simplifie la compréhension. Les couleurs sont vraiment bonnes. Le vert c’est bon, le rouge c’est pas bon… C’est assez clair, dit un autre passant.

La capitale manitobaine récolte en ce moment les commentaires des citoyens concernant ces panneaux. La fonction publique va recevoir les rétroactions du public et fera des recommandations, explique le conseiller de Saint-Boniface et président du comité des travaux publics, Mathieu Allard.

Si l'opinion publique est favorable, la signalisation existante pourrait être remplacée par ces nouveaux modèles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !