•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'urgence de Windsor rouvre ses portes le 28 juin

L'avant du bâtiment qui accueille l'urgence de Windsor.

L'urgence de Windsor a fermé ses portes temporairement pour pallier le manque de main-d'œuvre dans le réseau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après des mois de fermeture, l'urgence de Windsor va reprendre ses activités à compter du lundi 28 juin.

L'urgence sera ouverte de 7 h 30 à 15 h 30, du lundi au jeudi. La pleine reprise des activités devrait se faire à l'automne.

L'urgence était fermée depuis le 21 décembre dernier, les ressources humaines ayant été déplacées vers d'autres secteurs du CIUSSS de l'Estrie - CHUS. La réaffectation faisait partie du plan de réorganisation et de délestage du CIUSSS en raison de la pandémie de COVID-19.

Pour Chantal Gariépy, la directrice des services généraux du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, cette réouverture est donc encourageante, puisqu'elle signifie que la situation épidémiologique s'améliore dans la région.

On a une moins grande pression au niveau des soins intensifs et des cas hospitalisés en lien avec la COVID-19. C’est pour cette raison-là qu’on peut se permettre, maintenant, de retourner nos ressources vers leur secteur d’activité original.

Une citation de :Chantal Gariépy, directrice des services généraux du CIUSSS de l'Estrie-CHUS

L'urgence devait d'abord rouvrir ses portes à la mi-janvier. La prolongation de sa fermeture avait alimenté des rumeurs de fermeture permanente, ce que le CIUSSS avait formellement démenti.

Une réouverture progressive

Pour expliquer la réouverture graduelle de l'urgence pendant l'été, Mme Gariépy souligne vouloir éviter les bris de services dans les établissements vers lesquels des employés ont été délestés.

On a les professionnels et les médecins qui étaient sur des horaires et des quarts de travail déjà planifiés, pour lesquels on ne peut pas nécessairement les retirer de façon complète, sans provoquer des trous de services ou des risques. On veut vraiment le faire de façon progressive pour s’assurer qu’on ne laisse pas les autres équipes en difficulté, soutient-elle.

Elle souhaite aussi remercier les résidents qui ont été touchés par cette fermeture temporaire.

Je voulais prendre le temps de remercier la population de Val-Saint-François pour la compréhension et la collaboration qu’ils ont eues pendant cette période-là. Nous, ça nous a permis de relocaliser sept médecins et cinq infirmières pour contribuer à soutenir les équipes de soins intensifs et les équipes de soins pour les situations de COVID, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !