•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kevin Sanders conteste l’accusation de meurtre au 2e degré

Devanture de la Taverne Urbaine de Sherbrooke.

Joël Mailhot a été agressé mortellement à la Taverne Urbaine de Sherbrooke dans la nuit du 17 au 18 août 2020 (archives).

Photo : Radio-Canada

René-Charles Quirion

Accusé du meurtre au deuxième degré d’un client de la Taverne urbaine de Sherbrooke à l’été 2020, Kevin Sanders conteste l’accusation portée contre lui. Il était devant le tribunal mardi, à Sherbrooke, en raison de son enquête préliminaire.

Son avocat Me Maxime Chevalier a faite cette annonce à la juge Danielle Côté de la Cour du Québec.

Les événements dont Kevin Sanders est accusé seraient survenus dans la nuit du 17 au 18 août dernier, à l’établissement de la rue Alexandre. La victime, Joël Mailhot, 51 ans, est décédé à l'hôpital quelques jours plus tard.

Nous avons assigné plusieurs témoins au cours des deux prochains jours. Une ordonnance de non-publication a été demandée dans le dossier, explique la procureure aux poursuites criminelles, Me Geneviève Crépeau.

Kevin Sanders est détenu depuis les événements. Il assiste, menottes aux poings, à cette étape des procédures judiciaires préalable au procès.

Rappelons que l’accusation de meurtre au deuxième degré est passible d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 10 à 25 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !