•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Windsor approuve les plans de rénovation du centre Adie Knox

Vue extérieur d'une installation. Un panneau indique son nom

Le complexe récréo-sportif Adie Knox Herman est situé sur la rue Wyandotte Ouest à Windsor

Photo : CBC/Darrin Di Carlo

Radio-Canada

La Ville de Windsor ira de l'avant avec un plan de modernisation du complexe récréo-sportif Adie Knox Herman, malgré l'opposition à la fermeture de la piscine.

Lors d'une réunion du conseil lundi, les élus ont voté en faveur d'un plan pour aller de l'avant avec la rénovation du centre construit en 1970.

Évalué à plusieurs millions de dollars, le projet prévoit la mise en place de nouveaux services et la création de nouveaux espaces communautaires. Dans ce cadre, la piscine du centre fermerait ses portes, mais la Ville a conclu une entente avec l'Université de Windsor pour l'utilisation de ses nouvelles installations.

La décision survient alors que des opposants au projet ont exprimé leur désaccord pendant la rencontre.

Parmi eux, Rene Jacques, un membre du groupe Les amis d'Adie Knox, qui a manifesté son scepticisme quant à l'accord avec l'université.

Adie Knox fonctionne 14 h par jour. Comment l'université peut-elle accueillir 93 % de cette programmation, sans compter les étudiants de l'université. De plus, il n'y aura plus de plongeoir, et la seule piscine thérapeutique publique de la ville va disparaître, a-t-il indiqué.

Le conseiller Fabio Costante a pour sa part présenté une motion visant à retarder la prise de décision concernant l'accord avec l'université. La motion a été rejetée par ses collègues.

Le maire Drew Dilkens a précisé que l'accès à la piscine de l'université n'aurait pas lieu avant au moins un an.

Une demande de financement

Dans une motion approuvant le financement du projet à hauteur de 29 millions de dollars, M. Dilkens a indiqué qu'une demande de subvention fédérale de 13,5 millions pour financer le projet.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !