•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier club d'astronomie gaspésien veut créer un observatoire à Val-d'Espoir

Un ciel étoilé et des arbres pendant la nuit.

Le Club des astronomes amateurs de la Gaspésie espère construire un observatoire à Val-d'Espoir (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un tout premier club d'astronomie gaspésien verra officiellement le jour cet été. Une trentaine de passionnés s'y impliquent déjà avec l'ambition de construire un observatoire permanent en Gaspésie.

Le Club des astronomes amateurs de la Gaspésie sera officiellement fondé le 6 juillet prochain lors d’une assemblée générale à Percé. Celui qui occupe le rôle de président provisoire du club, Denis Gingras, travaille sur le projet depuis près d’un an.

C'est une idée un peu folle que j'ai eu l'année dernière, explique-t-il en entrevue à l'émission Bon pied, bonne heure. Il y avait la comète Neowise, il y avait la conjonction des planètes Saturne et Jupiter et avec quelques voisins, on s'intéressait à l'observation du ciel.

La qualité du ciel gaspésien est quand même extraordinaire. On a un niveau de pollution lumineuse relativement bas comparé aux grandes villes [...], on peut avoir une qualité exceptionnelle pour observer des astres.

Une citation de :Denis Gingras, président provisoire du Club des astronomes amateurs de la Gaspésie

Le nouveau club est incorporé en tant qu'organisme à but non lucratif (OBNL) et compte déjà une trentaine de membres, dont certains proviennent de l'extérieur de la région.

Bientôt un observatoire à Val-d'Espoir?

On a l'ambition de construire et de créer un observatoire permanent. On ne va peut-être pas pouvoir se rendre à un niveau aussi élevé que celui de Lac-Mégantic, mais ça devrait pouvoir se faire, ajoute M. Gingras.

Vue de l'Observatoire du Mont-Mégantic, à la pénombre.

L'Observatoire du Mont-Mégantic est l'observatoire astronomique le mieux équipé du Canada (archives).

Photo : Courtoisie / Rémi Boucher/Parc national du Mont-Mégantic

On vise la région de Val-d'Espoir pour l'implantation du nouvel observatoire, précise-t-il, notamment en raison de la faible pollution lumineuse de l'endroit et des collines qui permettent de s'éloigner de la mer, puisque l'humidité et l'air salin peuvent avoir un impact sur les instruments d'observation du ciel.

On est en négociations actuellement avec le Groupement Forestier Rocher Percé justement pour finaliser le choix du site, indique M. Gingras.

Le Club prévoit aussi offrir des activités de vulgarisation scientifique au grand public dans le domaine de l’astronomie et des sciences de l’espace. Plusieurs ateliers et conférences sont déjà prévus pour cet été.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !