•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Bergeronnes s’animeront avec le 15e Festival intime de musique classique

Le pianiste Charles Richard-Hamelin avec un noeud papillon, debout à côté d'un piano.

Le pianiste Charles Richard-Hamelin (archives)

Photo : Élizabeth Delage

Radio-Canada

Les murs de l’église des Bergeronnes vibreront au son des ballades et impromptus de Chopin et des mélodies de Mozart lors du 15e Festival intime de musique classique, qui se déroulera du 14 au 18 juillet. Le pianiste de réputation internationale Charles Richard-Hamelin fera d'ailleurs partie des invités.

Le Festival débutera avec le Quatuor Andara, qui présentera Entre résilience et lumière. Des airs de tango et de musique traditionnelle de plusieurs pays pourront également être entendus avec le Duo Contra-Danza, formé de Denis Doucet à la clarinette et de Sébastien Deshaies à la guitare.

Satie, Ravel, Debussy et Liszt revivront grâce au quintette Buzz Cuivres tandis que l'Ensemble Renouveau présentera le concert Du cinéma à l'opéra, un spectacle alliant violon, violoncelle, piano et sopranos.

La responsable des communications, Marie-Claude Trottier, explique que le Festival jouit d'une grande popularité auprès des amateurs de musique classique, mais est aussi réputé auprès des artistes.

L’acoustique de [l'église] Notre-Dame-de-Bon-Désir est reconnue, elle est exceptionnelle, on a un piano de qualité.

Les Bergeronnes en été avec l'église qui trône au milieu de la municipalité.

Le Festival intime de musique classique se déroule à l'église des Bergeronnes (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Le public pourra également échanger avec les artistes présents. L’altiste et membre de l'Orchestre symphonique de Drummondville Vincent Delorme animera notamment un atelier sur le thème de Bach et des danses baroques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !