•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de métro de Québec 21: un « flop », selon Labeaume

Régis Labeaume s'esclaffe de rire en conférence de presse.

Régis Labeaume tout sourire, en conférence de presse.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le maire Régis Labeaume tourne en dérision le projet de métro léger dévoilé il y a deux semaines par l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville. Selon lui, la vision portée par Québec 21 est un « flop ».

Il n’ose même pas en parler! Faut-tu pas avoir confiance en son projet?, s’est esclaffé le maire Labeaume lors du conseil municipal, lundi soir.

L’instant d’avant, le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, avait choisi de parler de relance économique lors de sa prise de parole devant les élus, sa première depuis le dévoilement en grande pompe du projet de métro léger porté par son parti.

Ça fait des années qu’on nous annonce le projet du siècle : le p’tit métro de la Haute-Ville! Il n’a pas le cœur d’en parler ce soir! Bravo!

Une citation de :Régis Labeaume, maire de Québec

La remarque a fait bondir Jean-François Gosselin, qui a aussitôt mis le maire au défi d’accepter un débat sur leurs visions respectives.

Calmez-le, calmez-le, M. le président, s’est moqué Régis Labeaume.

Un flop

Le maire avait pris soin de mettre la table pour le conseil en après-midi, en marge d’une conférence de presse.

Un véhicule de deux wagons sans conducteur.

La représentation d'un des véhicules automatiques légers sous-terrain électrique (VALSE) présenté par le parti Québec 21.

Photo : Courtoisie / Québec 21

Questionné sur le fait que le projet de métro de Québec 21 tardait à obtenir des appuis politiques ou économiques depuis sa présentation à la population, le 9 juin, le maire se montrait lapidaire.

Il n’y a aucun doute dans la tête du monde que ça ne fait aucun sens. Mon Dieu Seigneur, quel flop!

Une citation de :Régis Labeaume

Selon l’administration Labeaume, il est tout à fait impossible d’espérer bâtir un métro de 13,5 kilomètres en respectant l’enveloppe de 3,3 milliards de dollars affectée au tramway.

Le projet de Québec 21 coûterait au minimum le double, selon le maire.

Gosselin se défend

En entrevue à Radio-Canada, Jean-François Gosselin a tenu à défendre son projet de véhicule automatique léger souterrain électrique (VALSE).

Jean-François Gosselin répond aux question des journalistes devant l'Hôtel de Ville.

Jean-François Gosselin, chef de l’opposition à l’Hôtel de Ville de Québec, en mêlée de presse.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Il a peur, a-t-il laissé tomber en parlant de Régis Labeaume.

Nous, on s’en va en campagne électorale avec ça et j’ai hâte de débattre avec les autres candidats parce que lui ne se représente pas.

Une citation de :Jean-François Gosselin, chef de Québec 21

Jean-François Gosselin fait peu de cas du manque d’appuis officiels à son projet jusqu’à maintenant et se dit convaincu d’obtenir le seul qui compte : celui de la population.

Ce n’est pas la Chambre de commerce qui vote et ce n’est pas Accès transports viables non plus. Ce sont les citoyens qui votent, conclut M. Gosselin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !