•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

RNC Média veut une injonction contre Sortons les radios-poubelles

Voiture à l'effigie de CHOI Radio X.

RNC Média demande aux personnes à l'origine de la coalition de s'identifier (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

RNC Média, qui est propriétaire de la station CHOI Radio X à Québec, a déposé lundi en Cour supérieure une demande en injonction interlocutoire contre la coalition Sortons les radios-poubelles de Québec.

L'entreprise estime que le groupe atteint à sa réputation et à celle de ses partenaires par ses publications, qu'elle qualifie de haineuses.

Les autres motifs invoqués sont : usurpation d’identité, communications harcelantes et dénigrement public dans le but avoué de nuire aux activités commerciales légitimes de CHOI Radio X.

Nuisance pour les annonceurs

Avec sa demande en injonction, RNC Média dit se porter à la défense de ses annonceurs, qui ont subi les contrecoups des actions de la coalition.

L’entreprise explique que des menaces ont été proférées contre les animateurs et les collaborateurs de CHOI Radio X, les propriétaires et membres du conseil d’administration de RNC Média ainsi que les annonceurs publicitaires de la station.

Plusieurs petites et moyennes entreprises de la région ont affirmé sous serment être victimes d’acharnement, de harcèlement et de menaces de la part de la coalition.

Qu’un entrepreneur se fasse menacer au téléphone, que leurs employés se fassent intimider sur leurs lieux de travail ou qu’une entreprise fasse l’objet d’une campagne de boycott parce qu’ils ont effectué un placement publicitaire dans une station de radio, il y a là une dérive qu’il faut collectivement dénoncer, affirme dans un communiqué de presse le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre.

Briser l'anonymat

RNC Média ne réclame pour l'instant aucun dommage. L'entreprise demande plutôt que les personnes à l'origine de la coalition s'identifient et cessent toute incitation au harcèlement.

Nous avons toujours été les défenseurs de la liberté d’expression. Nous le sommes parce que nos animateurs expriment leurs opinions à visage découvert. Le collectif Sortons les radios-poubelles se réfugie derrière l’anonymat pour orchestrer des offensives qui se traduisent par du harcèlement, de la diffamation et, voire même, des menaces, dénonce Robert Ranger, président et chef de la direction de RNC Média.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.