•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvel investissement majeur à la Kruger de Sherbrooke

L'usine Kruger.

L'usine Kruger, à Brompton

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

L'usine Kruger de Sherbrooke reçoit de nouveau un important coup de pouce financier. Au total, 25 millions de dollars sont investis pour doter la nouvelle usine de papiers sanitaires d'équipement à la fine pointe de la technologie.

Cette technologie permettra à Kruger de fabriquer le papier de toilette et les essuie-tout à une cadence optimale.

Les dirigeants affirment que, d'ici 18 mois, l'usine sera complètement « intelligente ».

On parle de la technologie de séchage à air traversant. C'est vraiment la référence mondiale dans la fabrication du papier tissu haut [de] gamme. Elle va nous permettre de mieux planifier la maintenance des équipements, soutient le directeur général de l'usine, Patrice Bégin. Il ajoute que cela permettra également à l'usine de réduire sa production de gaz à effet de serre et à rendre le service de livraison plus efficace.

Pour y arriver, Kruger créera 31 nouveaux postes. L'entreprise est persuadée qu'elle sera en mesure de dénicher du personnel qualifié en haute technologie pour pourvoir ces postes, et ce, malgré le contexte de pénurie de main-d'œuvre.

On croit vraiment avoir les meilleurs emplois possibles. [Être] visionnaire et innovant va attirer ce type de personnalité, croit M. Bégin.

Au total, 600 millions de dollars ont été investis dans cette nouvelle usine de l'arrondissement Brompton. Kruger estime qu'elle produira 12 millions de caisses de papier de toilette et d'essuie-tout chaque année.

D'après les informations de Brigitte Marcoux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !