•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le site de la Rivière Émeraude de nouveau accessible au public

Vue de la chute de la Rivière Émeraude

Après avoir été fermée au public pendant l'été 2020, le site de la chute de la Rivière Émeraude est à nouveau accessible.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Radio-Canada

Après avoir été fermé au public pendant l'été 2020, le site de la chute de la Rivière Émeraude, communément appelée la Rivière-aux-Émeraudes, est à nouveau accessible. De nouveaux aménagements temporaires ont été mis en place par la Ville de Percé en attendant l'aménagement d'un parc permanent de plus grande envergure.

On a un projet à très long terme qui est celui d'aménager un parc municipal d'envergure dans le secteur pour lequel on a un concours de design qui sera lancé à l'automne, indique l'urbaniste pour la Ville de Percé, Lisa-Marie Gagnon.

La Ville se donne un échéancier de trois à quatre ans pour l'aménagement de ce nouveau parc municipal. Entre-temps, la Ville a fait des travaux dans les sentiers et les escaliers menant à la rivière pour rouvrir le site cet été de façon sécuritaire.

Lisa-Marie Gagnon en entrevue à Radio-Canada, sur le site de la Rivière Émeraude

Lisa-Marie Gagnon est urbaniste pour la Ville de Percé.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

L'an dernier, on avait fermé parce qu'il y avait énormément de proximité et avec la situation de la COVID, on ne savait pas tellement sur quel pied danser donc c'était plus prudent de fermer le site, rappelle Mme Gagnon.

Un droit d'accès de 7 $ est désormais demandé sauf pour les enfants 12 ans et moins ainsi que pour les résidents de Percé, pour qui l'accès est gratuit.

La Ville de Percé est nouvellement propriétaire de terrains dans le secteur de la chute de la Rivière Émeraude et le parc va couvrir un secteur d'une quarantaine d'hectares de terrain autour de la chute elle-même.

Une citation de :Lisa-Marie Gagnon, urbaniste pour la Ville de Percé

Un nouveau stationnement et un nouvel accès ont aussi dû être ajoutés, pour éviter que les visiteurs aient à traverser le chantier de construction du futur parc municipal.

Le chantier de la carrière qui est en opération nécessite qu'on puisse diviser les utilisateurs. On gère une cohabitation d'usage qui est normalement difficilement conciliable, mais on a une très belle collaboration avec l'entrepreneur en charge du chantier. On échange de bons services de façon à ce que les aménagements soient clairement définis, précise l'urbaniste.

Un pont de bois permet de circuler le long de la rivière sans mettre les pieds dans l'eau.

La Ville de Percé a sécurisé l'accès au parc de la Rivière Émeraude en attendant d'y aménager un parc permanent de plus grande envergure.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Elle ajoute que la Ville va mesurer la fréquentation du site cet été, ce qui n'était pas fait avant.

C'était déjà un site qui faisait l'objet d'une grande notoriété, les gens viennent de très loin pour visiter ce site-là donc il y a déjà un engouement intéressant, avance Mme Gagnon.

Et pour preuve, plusieurs touristes n'ont pas attendu la date d'ouverture du 21 juin pour visiter le parc. Radio-Canada en a rencontré plusieurs sur le site quelques jours avant l'ouverture.

Je savais que ça valait la peine, on vient en Gaspésie une fois par année, explique une jeune femme de Montréal, en visite avec trois amies.

On s'est fait dire que c'était vraiment beau. Ce que j'aimais, c'est que c'était caché, c'était un secret bien gardé, ce n'est pas la SÉPAQ ou l'UNESCO.

Une citation de :Une touriste en provenance de Montréal

Tout le monde dit que c'est la place où venir en Gaspésie. À ce qui paraît, l'été passé aussi c'était fermé et le monde venait pareil. On s'est dit que nous aussi on serait rebelles, lance en rigolant un couple de Lévis.

Toutes les personnes rencontrées ont toutefois affirmé qu'elles seraient prêtes à payer un droit d'accès pour visiter le parc de la Rivière Émeraude.

Avec les informations de Marguerite Morin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !