•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’artiste réginois Daarian Woroniak revisite les dessins animés

L'artiste Daarian Woroniak tient un pinceau dans sa main droite et s'apprête à colorer son oeuvre sur bois.

L'artiste réginois Daarian Woroniak s'inspire des dessins animés de différentes générations pour y apporter sa touche personnelle.

Photo : Radio-Canada / Bryan Eneas / CBC

Émeline Riffenach

Le jeune peintre Daarian Woroniak, installé à Regina, revisite avec succès des personnages de dessins animés populaires.

Daarian Woroniak a toujours aimé dessiner. Il se souvient de ses jeunes années, au cours desquelles il remplissait ses cahiers de dessins à l’école. Je gribouillais plus que je travaillais à l’époque de l’école primaire, avoue l'artiste, qui fêtera bientôt ses 30 ans.

L'artiste Daarian Woroniak pose dans son atelier avec deux oeuvres en arrière-plan.

Daarian Woroniak dit avoir trouvé son identité dans un univers coloré et tout à la fois inquiétant.

Photo : Radio-Canada / Bryan Eneas / CBC

Depuis environ un an, l’artiste arrive à vivre de son art. Il travaillait jusque-là dans le secteur du bâtiment comme peintre et plaquiste pendant près de huit ans. C’est une activité qui me fatiguait beaucoup, et je n’avais plus l’énergie de créer mes propres œuvres le soir venu, raconte Daarian Woroniak.

Et c’est justement cette énergie créatrice qu'il lui manquait pour devenir artiste à part entière. Mon père était déjà dans une démarche artistique, et cela m’a beaucoup inspiré. J’ai toujours été fasciné par la manière dont il créait tout ce qu’il voulait, témoigne Daarian Woroniak.

La nostalgie au centre de ses œuvres

L'univers coloré et surprenant de Daarian Woroniak participe à son succès grandissant.

L'artiste a choisi de revisiter les dessins animés, dont ceux de Walt Disney. Le fameux canard Picsou l'a beaucoup inspiré. Dans une commande, il a revu les codes du personnage en lui ajoutant des traits plus inquiétants.

Un tableau représentant le personnage Donald Duck est posé contre un mur, par-dessus un autre dessin préparatoire de l'artiste Daarian Woroniak.

Un Donald Duck revisité par l'artiste Daarian Woroniak

Photo : Radio-Canada / Bryan Eneas / CBC

J’aime rendre les personnages bizarres et inquiétants, indique l’artiste.

Dans son atelier, les œuvres représentant des personnages du dessin animé Bob l’éponge ou encore de Félix le Chat donnent un aperçu du monde coloré et décalé de Daarian Woroniak.

Le bois comme support de création

Daarian Woroniak a pris l’habitude de travailler chez lui ou dans le garage de ses parents. L’artiste a besoin d'espace pour imaginer les supports de ses futures œuvres.

L'artiste Darian Woroniak assis devant une oeuvre en cours de réalisation dans son atelier avec des tubes de peinture posés à côté de lui.

Daarian Woroniak affectionne la peinture sur support en bois.

Photo : Radio-Canada / Bryan Eneas / CBC

J’aime particulièrement peindre sur du bois ou des panneaux de bois aggloméré. Cela me permet de conserver la forme originale de mes personnages, dit-il.

Et les œuvres de Daarian Woroniak ont trouvé un large écho auprès d'un public d’amateurs : il faut désormais attendre plusieurs mois pour acheter l’une de ses œuvres.

Avec les informations de Bryan Eneas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !