•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une « loterie COVID » pour convaincre les plus réticents à se faire vacciner

François Legault parle dans un micro. Derrière lui, du personnel soignant administre des doses de vaccin.

Le premier ministre François Legault a obtenu sa deuxième et dernière dose de vaccin contre la COVID-19 au stade olympique de Montréal.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Un système de loterie devrait voir le jour au Québec afin d'inciter les jeunes adultes, qui ne se font pas suffisamment vacciner au goût du gouvernement Legault, à se faire immuniser contre la COVID-19.

On n'exclut rien à ce moment-ci, incluant des loteries ou des récompenses de toutes sortes, a déclaré le premier ministre François Legault lundi, peu de temps après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin au stade olympique de Montréal.

La création d'une « loterie COVID », dont les détails n'ont pas encore été dévoilés, est l'une des options envisagées par le gouvernement pour convaincre la frange de la population qui tire de l'arrière dans la campagne de vaccination, à savoir les 18 à 39 ans.

Si la vaccination de tous les autres groupes d'âge progresse bien, difficile d'en dire autant des jeunes adultes. En date du 15 juin, une personne sur trois appartenant à ce groupe n'était pas vaccinée. Les deux tiers des 18 à 39 ans habitent à Montréal et à Laval.

Dans ces deux régions, la vaccination représente encore un défi, a reconnu le premier ministre.

Soulignant que le réseau de la santé se fait « créatif » pour encourager les plus réticents, le cabinet du ministre de la Santé a confirmé que Christian Dubé travaillait actuellement sur une forme de loterie avec le ministre des Finances et de l'Économie Eric Girard.

Son attachée de presse a indiqué que le but de ce système était d’inciter le plus de gens possible à obtenir leur deuxième dose.

Nous n’excluons aucune stratégie pour inciter les jeunes adultes à se faire vacciner [...]

Une citation de :Marjaurie Côté-Boileau, attachée de presse du ministre de la Santé

Le cabinet du ministre Dubé a simplement indiqué que les détails de cette initiative, qui se veut équitable, seront dévoilés lorsqu’ils seront finalisés.

Jusqu'à présent, 70,3 % de la population adulte a obtenu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, tandis que 19,1 % est considérée adéquatement vaccinée (avec deux doses, ou une seule dose dans le cas de ceux qui ont auparavant attrapé la COVID-19).

Avec des informations de Sébastien Bovet et de La Presse canadienne

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !