•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sitansisk Wolastoqiyik, une communauté autochtone en plein développement

La communauté autochtone connue sous le nom St. Mary’s, connaît un essor économique.

Restaurant Wolastoq Wharf, Première Nation Sitansisk Wolastoqiyik, à côté de Fredericton.

Restaurant Wolastoq Wharf dans la communauté autochtone Sitansisk Wolastoqiyik, près de Fredericton.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Radio-Canada

Depuis quelques années, plusieurs commerces ont ouvert leurs portes sur le territoire de la communauté autochtone de Sitansisk Wolastoqiyik, ce qui a permis la création de centaines d'emplois localement.

Le nom malécite pour le fleuve Saint-Jean est Wolastoq. Wolastoqiyik signifie peuple de la belle rivière.

Vue du fleuve Saint-Jean, à Fredericton.

Vue du fleuve Saint-Jean, à Fredericton.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

En bordure du fleuve, la communauté de Sitansisk Wolastoqiyik a su profiter, depuis une vingtaine d'années, de sa proximité avec la ville de Fredericton pour soutenir son développement économique ainsi que la création d’emplois.

Allan Polchies, chef de la Première Nation Sitansisk Wolastoqiyik.

Allan Polchies, chef de la Première Nation Sitansisk Wolastoqiyik.

Photo : Radio-Canada

Aujourd’hui, le Conseil de bande emploie 450 personnes dans ses services et ses entreprises.

Nous avons des plans de développement économique pour continuer à être des leaders, mais aussi pour être partenaires avec les citoyens de Fredericton.

Une citation de :Allan Polchies, chef de Sitansisk Wolastoqiyik

Comme les autres petites entreprises dans la province, l’accent est mis sur la relance post-pandémie.

Le restaurant Wolastoq Whar à Sitansisk Wolastoqiyik

Le restaurant Wolastoq Whar à Sitansisk Wolastoqiyik

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

L’une des entreprises les plus connues du public est certainement le restaurant Wolastoq Wharf, sur la rue Union.

Durant la pandémie, le restaurant spécialisé dans les fruits de mer a d’ailleurs ajouté une terrasse pour accueillir davantage de clients durant la belle saison.

Nous nous ennuyons des touristes, nous avons perdu beaucoup durant la dernière année et demie.

Une citation de :Adam Turnball, gérant du restaurant Wolastoq Wharf
Adam Turnball, gérant du restaurant Wolastoq Wharf.

Adam Turnball, gérant du restaurant Wolastoq Wharf.

Photo : Radio-Canada

Le restaurant a réduit le nombre de tables à l’intérieur de moitié. Le gérant, Adam Turnball, espère que le retour à la phase verte aura lieu bientôt, question de pouvoir retrouver le rythme de croisière d’avant la pandémie.

À quelques pas du restaurant, on retrouve une station-service, plusieurs commerces ainsi qu’une grande épicerie.

Station-service de la Première Nation Sitansisk Wolastoqiyik..

Station-service de la Première Nation Sitansisk Wolastoqiyik.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

À l’origine, il n’y avait ici qu’un petit dépanneur, se rappelle le chef Polchies.

Aujourd’hui, des jeunes de la communauté étudient en commerce, question de prêter main-forte aux efforts de développement économique.

Centre commercial de la Première Nation Sitansisk Wolastoqiyik.

Centre commercial de la Première Nation Sitansisk Wolastoqiyik.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Parallèlement, le Conseil de bande dit veiller au bien-être de ses quatre cent cinquante employés.

C’est vraiment important de prendre soin de la santé mentale des employés, de prendre soin de leurs familles, et évidemment, de voir à ce qu’ils soient fiers de leurs origines.

Une citation de :Allan Polchies, chef de Sitansisk Wolastoqiyik

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !