•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

90 nouveaux cas de COVID-19 et aucun décès supplémentaire au Québec

Des gens discutent dans une rue du Vieux Montréal.

Les lieux publics et touristiques se regarnissent avec le retour des beaux jours et les progrès de la campagne de vaccination dans la province.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Les autorités sanitaires du Québec recensent 90 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, ce qui porte à 374 011 le nombre de cas confirmés dans la province depuis le début de la pandémie. Il s'agit du nombre le plus faible de nouveaux cas enregistrés depuis 10 mois au Québec.

La santé publique fait également état d’aucun nouveau décès dû à la COVID-19.

Le bilan total des pertes de vie liées à la maladie dans la province se situe à 11 191 depuis février 2020.

Le nombre des hospitalisations a, quant à lui, diminué de 2 par rapport aux données de la veille, pour un total de 168 patients alités en raison de la COVID-19.

Parmi ceux-ci, 39 sont traités aux soins intensifs, soit le même nombre que la veille.

Il y a une semaine, on dénombrait 209 hospitalisations au Québec. Il s'agit donc d'une diminution nette de 41 hospitalisations en sept jours.

De plus, on compte 169 personnes supplémentaires rétablies de la maladie, pour un total de 361 521 depuis le début de la pandémie.

Les opérations de dépistage se poursuivent pendant ce temps dans la province, où 16 307 prélèvements ont été effectués le 19 juin.

L’évolution de la COVID-19 au Québec

Où en est la vaccination?

En tout, 60 990 doses de plus ont été administrées aux citoyens. Ces dernières 24 heures, 57 054 ont été injectées en plus de 3986 doses supplémentaires administrées avant le 20 juin.

La santé publique a aussi ajouté au bilan 18 196 citoyens vaccinés hors de la province. Ce qui porte à 7 404 597 le nombre de doses de vaccin injectées au Québec depuis le début de la campagne de vaccination, en décembre dernier.

Jusqu’à maintenant, 8 285 035 doses ont été livrées au Québec. Plus de 70 % de la population a reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 et près de 17%  ont reçu leur deuxième dose.

Selon les plus récentes données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) :

  • 80,3 % des personnes en âge de se faire vacciner au Québec (12 ans et +) ont reçu une première dose;
  • En tenant compte de toute la population (même les moins de 12 ans), le taux atteint 70,3 %;
  • Pour les personnes ayant reçu deux doses ou qui ont déjà eu la COVID-19 plus une dose de vaccin, le taux atteint 19,1 %.

Les éclosions

Selon les données de la santé publique, on compte 1299 cas actifs de COVID-19 et 156 éclosions de COVID-19 dans la province. La majorité d'entre elles se trouvent dans ces secteurs :

  • 58 dans les écoles;
  • 58 dans des milieux de travail;
  • 17 dans les garderies;
  • 16 en milieu de vie et de soins.

La région actuellement la plus active en termes de contagion au Québec est Laval, avec un taux de cas actifs de 26,2 cas par tranche de 100 000 habitants.

Viennent ensuite Montréal et Lanaudière avec des taux respectifs de 25,3 et 19,4 cas pour 100 000 habitants. L’Outaouais et Chaudière-Appalaches suivent avec 16,8 et 16,7 cas actifs pour 100 000 habitants.

La moyenne québécoise s’établit quant à elle à 15,1.

Réouverture prochaine des frontières

Le gouvernement fédéral a fait savoir lundi qu'à compter du 5 juillet à 23 h 59, les voyageurs entièrement vaccinés – qui ont reçu deux doses de vaccin – n’auront plus à effectuer la quarantaine obligatoire ni à passer un test de dépistage de la COVID-19 au huitième jour de leur arrivée.

Jusqu’au 21 juillet, les voyages restent néanmoins toujours circonscrits aux déplacements essentiels. La frontière avec les États-Unis reste fermée aux déplacements non essentiels jusqu'à nouvel ordre.

Questionné lundi en point de presse dans un centre de vaccination où il venait de recevoir sa deuxième dose de vaccin, le premier ministre François Legault a expliqué que son gouvernement est d'accord pour une réouverture des frontières, notamment avec les États-Unis, mais plusieurs points restent encore à éclaircir non seulement avec Ottawa, mais également avec les autres provinces et les États-Unis.

François Legault par à un micro.

Le premier ministre du Québec s'est adressé aux journalistes après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

On est d’accord avec une réouverture des frontières […] mais à condition que les personnes aient reçu leurs deux doses, a déclaré François Legault. Ça suppose d’avoir une preuve vaccinale, donc il va falloir que le gouvernement fédéral travaille, entre autres, avec les États-Unis pour s’assurer de la façon dont on peut avoir cette preuve.

Les individus rétablis de la COVID-19

Un autre problème auquel Québec doit faire face concerne les gens qui n'ont reçu qu'une seule dose de vaccin pour être immunisés en raison du fait qu'ils ont déjà contracté la COVID-19. Or, il n'y a actuellement qu'au Québec que ces personnes sont considérées comme totalement immunisées.

À Ottawa, les responsables de la santé publique nationale estiment en effet que les personnes qui ont eu la COVID-19 et qui n'ont reçu qu'une seule dose ne sont pas considérées comme pleinement vaccinées.

Il y a également de fortes chances que les autorités sanitaires américaines adoptent le même point de vue. Ces personnes risquent donc de se voir refuser la possibilité de voyager.

François Legault affirme avoir soulevé ce point avec son homologue fédéral Justin Trudeau et qu'il n'est pas clair actuellement si ces personnes seront considérées comme complètement vaccinées, notamment en Europe et aux États-Unis.

Nos spécialistes pensent que ça devrait être considéré comme une vaccination complète, mais vous comprenez qu’on n’a pas le contrôle sur les exigences des Américains ou des Européens, a expliqué le premier ministre.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !