•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’art autochtone à l’honneur dans le transport en commun de Toronto

Des dessins illustrant des symboles autochtones sont peints sur un tramway.

Les dessins de l'artiste autochtone Philip Cote se retrouvent sur certains tramways de la Ville Reine.

Photo : Commission de transport de Toronto

Les dessins de l'artiste Philip Cote sont tapissés sur cinq tramways de la Ville Reine dans le cadre d’une campagne de la Commission de transport de Toronto (CTT) pour souligner le Mois national de l'histoire autochtone.

Ces dessins reconnaissent entre autres le territoire autochtone sur lequel est situé le réseau de transport.

Philip Cote est heureux. Ses dessins donnent une visibilité aux communautés autochtones en plein coeur de la métropole canadienne. Lorsque la Commission de transport de Toronto lui a proposé une collaboration, il a saisi l’occasion.

J’apporte le message que les peuples autochtones ont une voix. Nos récits doivent être entendus.

Une citation de :Philip Cote, artiste

L'artiste souligne que les Autochtones ont souvent été marginalisés tout au long de l'histoire canadienne. Il se réjouit donc de voir qu’aujourd’hui, ses oeuvres occupent l’espace urbain torontois. On nous donne finalement la permission de parler , affirme-t-il.

Philip Cote a choisi d’illustrer des symboles associés à sa culture comme l’oiseau-tonnerre, une créature à la forme d’oiseau, qui fait figure de force et de protection. Il a aussi écrit un court texte explicatif à côté de chaque image afin de donner du contexte à ses dessins.

La CTT veut faire mieux

L'an dernier, la CTT s'est engagée à faire mieux en matière de diversité et d'inclusion. Selon sa porte-parole Shabnum Durrani, la campagne actuelle est une démarche en ce sens. Nous savons qu'il y a eu des moments où des gens ne se sont pas sentis à l'aise sur notre réseau. Nous essayons de nous améliorer, admet-elle.

Philip Cote porte des lunettes de soleil et sourit.

L'artiste Philip Cote a réalisé de nombreuses murales à Toronto.

Photo : Radio-Canada / Stella Dupuy

Dans le métro, des affiches représentent également des sites historiques autochtones qui se situent près des lignes et des stations de métro. Les usagers peuvent donc en apprendre un peu plus pendant leur trajet.

L'initiative de la CTT rend Philip Cote optimiste pour le futur. L’artiste croit que lorsque les Autochtones prennent la parole, la réalisation de l'une de leurs prophéties est possible. Mes ancêtres parlent du huitième feu pour désigner la période actuelle. Il s’agit d’un nouveau monde où les Autochtones et les allochtones peuvent s’unir.

Les dessins ainsi que les affiches seront visibles jusqu’à la fin du mois de juin.

La CTT honore l'histoire autochtone by Radio-Canada on Scribd

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !