•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mineurs parmi les militants arrêtés à Fairy Creek

Des manifestants bloquent l'accès à une forêt d'arbres anciens.

Des dizaines de manifestants campent à Fairy Creek et ses environs. Ils espèrent protéger les arbres anciens.

Photo : Radio-Canada / Kieran Oudshoorn

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada a procédé à l’arrestation de deux personnes mineures dans des campements près de Fairy Creek, sur l’île de Vancouver, où des environnementalistes tentent de freiner la coupe de forêts anciennes.

Elles comptent parmi les huit personnes arrêtées samedi pour avoir enfreint l’injonction de la Cour suprême de la Colombie-Britannique qui empêche l’obstruction à l’exploitation forestière dans cette région. L’une d’entre elles a été arrêtée pour avoir agressé un policier, selon la GRC.

Le bilan total des arrestations survenues depuis le début des manifestations monte à 254.

Une personne est escortée par la GRC après avoir été arrêtée au campement Waterfall près de Port Renfrew.

De nombreuses personnes ont été arrêtées pour avoir enfreint l’injonction empêchant l’obstruction à l’exploitation forestière.

Photo : Mike McArthur/CBC

Fin de la grève de la faim

Samedi, un porte-parole du groupe écologiste Extinction Rebellion, Zain Haq, et deux autres militants ont mis fin à leur grève de la faim au terme d’une semaine de jeûne.

S’ils ne sont pas parvenus à obtenir une rencontre avec le premier ministre de la province, John Horgan ni le ministre fédéral de l’Environnement, Jonathan Wilkinson, comme ils le réclamaient, ils se disent heureux d’avoir reçu un appel de la chef du Parti vert de la Colombie-Britannique, Sonia Furstenau. 

Le gouvernement provincial a récemment suspendu les coupes de forêts anciennes dans le bassin versant de Fairy Creek et dans la vallée centrale Walbran pour deux ans.

La mesure étant jugée insuffisante, les manifestations se poursuivent et ne semblent pas s'essouffler.

La semaine dernière, une centaine de personnalités publiques, dont l’ancien premier ministre du Canada, Brian Mulroney, et l’ancien maire de Vancouver, Gregor Robertson, ont signé une lettre exhortant John Hogan à protéger ce qu’il reste des forêts anciennes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !