•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surveillance accrue sur les plans d'eau de l'Estrie

Deux patrouilleurs sont sur un bateau.

La Régie de police de Memphrémagog est présente sur les lacs de la région pour veiller au respect des règles sur l'eau.

Photo : Radio-Canada / Arianne Béland

Radio-Canada

Avec le beau temps qui s'installe, la Régie de police de Memphrémagog se fait plus présente sur les lacs de la région. En pleine Semaine québécoise de la sécurité nautique, les policiers font des interventions auprès des usagers concernant l'alcool, le port de la veste de flottaison et les mesures sanitaires.

À bord de leurs embarcations, les patrouilleurs de la Régie de police gardent un oeil sur les lacs Lovering, Memphrémagog et Massawippi.  

Des étudiants en technique policière circulent aussi dans trois bateaux pour faire des interventions, en ayant les mêmes pouvoirs que des policiers diplômés.  

Ils seront très présents pour prévenir les accidents. Ils porteront une attention pour les vestes de sauvetage, les comportements inappropriés et particulièrement l'alcool au volant.

Une citation de :Carl Pépin, porte-parole de la Régie de police de Memphrémagog

 

Le problème du bruit 

Non seulement les autorités gardent l'oeil ouvert sur le respect des règles de sécurité, mais portent aussi une attention particulière au civisme.  

Le focus de la Régie de police va être sur le bruit dans les baies pour la tranquillité des citoyens qui ont des chalets sur le bord, souligne Carl Pépin. 

Un bateau de la Régie de police patrouille.

Un bateau de la Régie de police patrouille.

Photo : Radio-Canada / Arianne Béland

Avec le déconfinement, les policiers constatent que les usagers du lac Memphrémagog ont le coeur à la fête depuis déjà quelques semaines.  

Ce contexte vient toutefois irriter certains riverains. Ce qui en irrite certains :  

Ces riverains-là ont acheté des propriétés, ils veulent une certaine quiétude. Un moment donné ils disent, cette quiétude là, elle n'existe pas et c'est une autre problème.

Une citation de :Robert Benoit, Memphrémagog Conservation

 

Il n’y a pas que le bruit qui pose problème. Les vagues causées par les bateaux qui ne respectent pas les limites de vitesse, ce qui endommagent les berges et mettent la sécurité de certains en péril. 

« Moi je ne veux plus sortir les fins de semaine avec ma petite chaloupe et mes petits enfants. C'est vraiment épeurant la grosseur des vagues. Alors tous ces bateaux qui remontent les sédiments en surface et là les plantes aquatiques sont près d'envahir Fitch Bay, s'inquiète Robert Benoit. 

Les policiers sont prêts à donner une chance aux plaisanciers qui commettent parfois des erreurs de bonne foi, mais ils n'hésiteront pas à sévir s'ils estiment que les contrevenants

D'après le reportage d'Ariane Béland

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !