•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des tests de dépistage payants à l'Aéroport international Roméo-LeBlanc

Logo de l'Aéroport international Roméo-Leblanc du Grand Moncton.

Cette initiative est une collaboration entre l'aéroport et des entreprises privées.

Photo : Radio-Canada / Guy R. Leblanc

Radio-Canada

Des tests de dépistages sont désormais offerts à l'aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton pour les voyageurs asymptomatiques qui ont besoin d’un résultat négatif pour entrer dans le pays de leur destination.

Cette nouveauté est une collaboration entre l'aéroport et les entreprises privées Soins Proxyma Care et Distribution Ad Valorem.

On offre les trois sortes de tests : le test antigène rapide avec un résultat en quinze minutes, on offre le test moléculaire aussi qui est une un un test d'amplification d'acide nucléique en quinze minutes aussi, et on offre le PCR avec un résultat en 24-48 heures, explique Annie Francoeur, présidente-directrice générale de Soins Proxyma Care.

Une affiche indiquant une clinique de dépistage à l'intérieur de l'Aéroport international Roméo-LeBlanc.

Obtenir le résultat d'un test de dépistage rapide ne prend qu'une quinzaine de minutes.

Photo : Radio-Canada

Les voyageurs intéressés peuvent prendre rendez-vous sur le site web de l'Aéroport international Roméo-LeBlanc. Des tests sont aussi offerts sur place sans rendez-vous.

Le prix varie entre 149 et 299 dollars en fonction du test demandé par le pays de destination.

En ce qui concerne les tests PCR, les échantillons sont envoyés le soir même pour arriver au laboratoire le lendemain matin.

Les voyageurs reçoivent ensuite un certificat ou un courriel qui atteste de leur résultat négatif et ce dernier est reconnu par Santé Canada.

Les voyageurs déclarés positifs sont quant à eux pris en charge par la santé publique.

Plus de voyages, plus de tests

Selon Marie-Pierre Beaubien, la présidente de l'entreprise Distribution Ad Valorem, ce projet est nécessaire avec l'ouverture progressive des frontières.

Maintenant, les voyageurs doivent faire une escale à Montréal à Toronto à Vancouver ou Calgary pour pouvoir aller à l'international donc ils ont besoin d'un test. Donc on a vu une opportunité là parce que les voyageurs ne savaient pas nécessairement où aller, et dépendamment du pays, les règles sont différentes, déclare Mme Beaubien.

En Nouvelle-Écosse, les voyageurs qui arrivent par avion à l'aéroport international d'Halifax peuvent recevoir une trousse de dépistage gratuite.

D'après le reportage d'Isabelle Arseneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !