•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SPA de Québec appréhende les travaux sur le pont Pierre-Laporte

La SPA de Québec met les citoyens en garde contre les chiens dangereux.

Bien que les opérations ne soient pas menacées, la charge de travail des autres employés risque d'augmenter, selon l'organisme.

Photo : Radio-Canada

La société protectrice des animaux (SPA) de Québec souhaite loger six de ses employés de la Rive-Sud sur la Rive-Nord en raison des travaux majeurs prévus sur le pont Pierre-Laporte entre le 27 juin au 7 juillet. 15 % des employés pourraient ne pas pouvoir se rendre sur leur lieu de travail en raison de la congestion.

Six des 45 employés de la SPA Québec demeurent sur la Rive-Sud, explique Félix Tremblay, directeur général de la SPA Québec. Leur travail, qui se déroule sur la Rive-Nord, est particulièrement essentiel à cette période de l'année.

Ce temps-ci pour nous, c'est toujours la période la plus achalandée, prévient Félix Tremblay, directeur général de la SPA Québec. C'est sûr que nos employés sont extrêmement précieux, ajoute-t-il.

Les employés concernés sont des animaliers, techniciens en santé animale, superviseur et agent de recensement, notamment.

Même si le pont est en réparation, les animaux ont toujours besoin de nous et nous ne pouvons nous permettre de nous passer de ces travailleurs, explique la SPA dans leur infolettre envoyée à leurs abonnés.

Bien que les opérations ne soient pas menacées, la charge de travail des autres employés risque d'augmenter, selon M. Tremblay.

Maison recherchée

L'organisme souhaite louer une maison pour loger ses employés dans le quartier Duberger-Les Saules, soit près des locaux de la SPA. Pour l'instant, la démarche a été infructueuse, confie M. Tremblay.

Les locaux de la SPA sur l’avenue Galilée, dans le quartier Duberger-Les Saules.

Les locaux de la SPA sur l’avenue Galilée, dans le quartier Duberger-Les Saules.

Photo : Radio-Canada / Dominic Martel

On a eu des retours, mais notre demande est assez grande dans le sens où avoir six chambres dans une maison c'est assez peu commun. On a regardé d'autres genres d'appartements à louer, c'est très rare qu'on soit capable de loger 6 employés dans des chambres distinctes, précise le directeur général.

On espère encore avoir des réponses. Cela étant dit, s'il est nécessaire de prendre des alternatives, on va les prendre et ne pas attendre que tout soit loué, sinon on va être dans le trouble.

Outre la SPA, de nombreuses entreprises ont déjà annoncé qu'il louerait des chambres d'hôtel pour éviter à leurs employés d'emprunter le pont Pierre-Laporte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !