•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Ontarienne entièrement vaccinée meurt des suites de la COVID-19

La main d'une femme âgée alitée repose dans la main d'une personne plus jeune.

La victime vivait dans un centre de soins de longue durée aux prises avec une éclosion de COVID-19.

Photo : Getty Images / Barcin

Radio-Canada

Une femme de Kitchener, en Ontario, est morte des suites de la COVID-19 alors qu’elle était pleinement immunisée.

Il s’agit de la première personne à mourir dans ces circonstances en Ontario.

La victime, une nonagénaire, était résidente d'un établissement de soins de longue durée qui connaît actuellement une éclosion de COVID-19. Neuf cas ont été recensés au foyer Village of Winston Park, dont quatre parmi le personnel.

Schlegel Villages, qui gère le foyer, a indiqué sur son site Web que la femme ne présentait que des symptômes légers, mais que son état s'était dégradé rapidement.

La région de Waterloo, qui comprend Kitchener, fait face à un nombre élevé de cas depuis une semaine.

Les autorités sanitaires affirment que le variant Delta, hautement transmissible, joue un rôle dans la propagation du virus dans la communauté.

Un cas rare

La mort est très rare chez les personnes pleinement immunisées, précise dans un communiqué la médecin hygiéniste adjointe de la région de Waterloo.

La Dre Rabia Bana presse néanmoins la population de continuer à suivre les conseils de santé publique et de se faire vacciner dès que possible.

Les vaccins et les mesures de santé publique demeurent notre meilleure protection contre la COVID-19 et le variant Delta qui circule dans notre communauté, poursuit-elle.

La santé publique dit travailler avec l'établissement de soins de longue durée pour juguler l’éclosion et empêcher la propagation du virus.

D’autres personnes sont mortes au Canada ces dernières semaines alors qu’elles étaient pleinement immunisées.

Dans au moins deux cas, les victimes avaient été contaminées par le variant Delta.

Correction : une première version de cet article indiquait que la victime était de Waterloo.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !