•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade à Toronto : on craint pour la vie d'une fille de cinq ans

Des policiers sur une scène de crime

Les policiers étaient toujours sur place, dimanche matin.

Photo : Radio-Canada / Keith Burgess/CBC News

Radio-Canada

Au lendemain de la fusillade qui a blessé trois enfants et un adulte lors d'une fête d'anniversaire à Toronto, le maire de la métropole presse les personnes qui auraient des informations de contacter la police.

Dimanche, la police disait craindre pour la vie de la fillette de cinq ans. Un garçon de 11 ans et un homme de 23 ans, qui ont également été touchés, sont à l'hôpital, mais leur vie ne serait pas en danger, selon Ed Parks, porte-parole de la police. Quant à l'enfant d'un an dont c'était l'anniversaire, il n'a été qu'écorché par une balle.

Selon Emmalyn Redhead, témoin de la scène et interviewée sur place, la fillette aurait été touchée à la tête. Mme Redhead a précisé que la victime était consciente à l'arrivée des ambulanciers.

Elle était là, au sol, sous le choc. Pas de sourire, pas de larmes, rien.

Une citation de :Emmalyn Redhead, témoin

C'est déchirant. Mon fils a environ le même âge. Ça aurait pu arriver à n'importe qui. [La victime], je la connais, elle est proche de ma famille, a-t-elle expliqué.

Des politiciens outrés

John Tory en point de presse.

Le maire de Toronto, John Tory, s'est dit choqué par les événements de samedi. (Archives)

Photo : CBC/Evan Mitsui

Dans une déclaration dimanche matin, John Tory condamne vivement les faits, qu'il qualifie d'actes de violence armée choquants et scandaleux.

Il est inacceptable de tirer dans une ville comme Toronto, peu importe le moment ou l'endroit. Le faire à la fête d'anniversaire d'un enfant dépasse l'entendement.

Une citation de :John Tory, maire de Toronto

Il demande d'envoyer un message clair aux responsables de la fusillade : Un tel comportement dangereux et effronté qui menace la vie d'enfants innocents ne sera pas toléré.

Le premier ministre Doug Ford a également exprimé son horreur.

La fusillade qui a eu lieu à Rexdale hier soir est inconcevable et dépasse l'entendement. [...] Aucune personne qui se livre à ce genre de violence odieuse avec des armes à feu ne devrait s'en tirer impunément, indique-t-il dans une déclaration.

Mon cœur se brise pour les jeunes victimes innocentes de cette tragédie insensée. Sachez que vous avez l'amour et le soutien de tous les Ontariens en ce moment, et nous prions pour votre prompt rétablissement.

Une citation de :Doug Ford, premier ministre de l'Ontario
Une fusillade lors d'une fête d'enfants à Toronto a fait quatre blessés.

Une fusillade lors d'une fête d'enfants à Toronto a fait quatre blessés.

Photo : Radio-Canada / Keith Burgess

Les enfants ne sont pas la cible, selon la police

Nous ne croyons pas du tout que les enfants aient été la cible dans cette affaire, a précisé Ron Taverner, surintendant à la police de Toronto, en point de presse dimanche après-midi.

M. Taverner a ajouté que plusieurs caméras de sécurité étaient activées près du lieu du drame.

C'est très important : quiconque dans la communauté a des informations – même sur ce qu'il croit qui a pu se passer – doit communiquer avec la police.

Samedi soir, la police a été appelée vers 20 h dans le quartier Rexdale, dans le nord-ouest de Toronto.

La fusillade a eu lieu lors de la fête d'anniversaire d'un enfant d'un an. Celui-ci n'a pas eu à être transporté à l'hôpital.

Un version antérieure de ce texte indiquait que la petite fille était dans un état stable. Cette information n'avait pas été confirmée par la police.

La police affirme rechercher plusieurs suspects. Aucune description n'a toutefois été donnée pour l'instant.

Avec des informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !