•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrivée hâtive des touristes sur la Côte-Nord

Littoral de la Haute-Côte-Nord

La Côte-Nord est la septième destination prisée par les Québécois cette année, selon les données de CAA-Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Alex Lévesque

Radio-Canada

L'arrivée des touristes se fait sentir plus tôt qu’à l’habitude sur la Côte-Nord cette année, signe d’une saison qui s’annonce exceptionnelle selon les centres d'attraits touristiques de la région.

C’est une prédiction que fait aussi CAA-Québec, dans son sondage annuel sur les destinations vacances des Québécois.

Sur les 1000 répondants, 11 % ont exprimé le souhait de venir visiter la Côte-Nord cette année, contre 4 % en 2019.

Plusieurs touristes ont ainsi devancé leurs vacances afin d'éviter l'achalandage de la saison forte.

Pour la première fois, Tourisme Baie-Comeau a ouvert deux semaines plus tôt, le 7 juin dernier, afin de répondre à la demande.

On a fait une bonne affaire parce que déjà les touristes viennent nous voir et demandent de l'information. Ils se rendent pour presque la majorité vers Natashquan, ils vont au bout de la route. C'est beaucoup des retraités , explique Reina Savoie-Jourdain, directrice générale de Tourisme Baie-Comeau.

Des campeurs marchent dans un sentier avec un chien dans un parc.

Selon le même sondage, 24 % des Québécois vont privilégier le camping cette année, contre 18 % en 2019 (archives).

Photo : Rhonda Heinrichs

Certaines municipalités se sont adaptées après la hausse de l'achalandage connue l'été dernier. Elles ont créé des places de débordement si les campings affichent complet.

C’est le cas de Sept-Îles, où les campeurs pourront utiliser certains stationnements publics en dernier recours, le temps d'une nuit ou deux.

La Ville de Port-Cartier a quant à elle amélioré ses aménagements touristiques et a ouvert un nouveau camping.

On a prévu, si c'est encore trop achalandé du côté des VR autonomes, des places additionnelles pour les accueillir , assure la conseillère en tourisme et relations avec le milieu à la Ville de Port-Cartier, Line Bordage.

Avec les informations de Camille Lacroix-Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !