•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séance de vaccination dans une mosquée d’Halifax

Une séance de vaccination extérieure, près d'une mosquée.

Une séance de vaccination avec service au volant, le 19 juin 2021 à la mosquée Ummah d’Halifax.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La mosquée Ummah d’Halifax a organisé samedi une séance de vaccination avec service au volant.

La communauté de la mosquée a voulu desservir en plusieurs langues non seulement ses membres, mais également des immigrants et la communauté et le public en général.

On a surtout ciblé des membres de la communauté qui ne parlent pas nécessairement l’anglais très bien, dit l’imam de la mosquée Ummah, Abdallah Yousri.

Un total de 550 personnes ont fixé des rendez-vous pour venir y recevoir une dose de vaccin, samedi.

C’était une bonne expérience, témoigne Cathy Carter, une citoyenne qui y a reçu une dose de vaccin. C’était très bien organisé. Je suis impressionnée.

Dans la langue de son choix

Des bénévoles polyglottes participants avaient donc pour mission de mettre les gens à l’aise face à la vaccination, et de pouvoir répondre à leurs questions, dans la langue de leur choix.

Lorsqu’il s’agit de termes médicaux et qu’on reçoit une injection dans notre corps, c’est important de comprendre ce qui se passe exactement, affirme Prachi Gaba, qui parle anglais, mais dont la première langue est l’hindi. C’est donc bien d’avoir des interprètes sur place.

Une séance de vaccination extérieure.

Un total de 550 personnes ont fixé des rendez-vous pour venir recevoir une dose de vaccin à la mosquée Ummah d’Halifax, le 19 juin 2021.

Photo : Radio-Canada

Noor Albadani, originaire du Yémen, est au Canada depuis un an. Elle était, samedi, l’une des interprètes-bénévoles à la mosquée Ummah. Elle parle l’arabe, l’anglais et le turc.

C’est important de rassurer les gens dans leur langue, au lieu d’avoir des malentendus, précise cette dernière.

Ce n’est pas la première fois que la mosquée Ummah d’Halifax organise un événement de ce genre. Elle a entre autres organisé au mois de mai une séance de dépistage contre la COVID-19.

Les organisateurs de la séance de samedi souhaitent maintenant récidiver l’expérience.

D’après le reportage de Paul Légère

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !