•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Biden se rend à l'église après une annonce du clergé sur l'avortement

Un groupe de personnes entourent un prêtre à la sortie de l'église.

Le président Joe Biden et son épouse s'entretiennent avec le prêtre alors qu'ils quittent l'église St.Joseph on the Brandywine.

Photo : AP / Alex Brandon

Agence France-Presse

Le président américain Joe Biden s'est rendu samedi à l'église dans sa ville de Wilmington, dans l'État du Delaware, au lendemain d'une décision du clergé américain qui pourrait priver de communion les membres du monde politique favorables au droit à l'avortement.

M. Biden, qui défend ce droit, et son épouse Jill se sont rendus en l'église St Joseph on the Brandywine, passant notamment par son cimetière où Neilia, la première épouse du président, leur fillette Naomi et leur fils Beau sont enterrés.

Fervent catholique, il assiste à une messe au moins une fois par semaine. Il soutient également la décision historique de la Cour suprême des États-Unis ayant légalisé le droit à l'avortement en 1973.

La conférence des évêques catholiques américains (USCCB) a voté jeudi à une large majorité (168 voix pour, 55 contre) la proposition de rédaction d'un texte sur la signification de l'eucharistie dans la vie de l'Église, qui pourrait avoir pour conséquence de la refuser aux politiques soutenant l'avortement.

C'est privé et je ne pense pas que cela arrivera, avait répondu vendredi Joe Biden, interrogé sur ce texte et sa portée.

Rome appelle à la prudence

Le Vatican a exhorté en mai les autorités ecclésiastiques américaines à la prudence vis-à-vis d'éventuelles mesures concernant la situation des responsables catholiques en faveur de la légalisation de l'avortement, de l'euthanasie ou d'autres préjudices moraux, selon l'agence catholique américaine CNS.

Chaque évêque décide actuellement de qui peut recevoir la communion dans son diocèse.

Joe Biden s'est vu refuser la communion en raison de ses positions en 2019, dans une église américaine. Il avait alors rappelé l'avoir reçue de la part du pape lui-même.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !