•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt une statue honorant les Beothuks à T.-N.-L. ?

Shanawdithit est la dernière des Béothuks

Portrait signé William Gosse et titré: "A female Red Indian of Newfoundland". L'oeuvre a été peinte en 1841. Il s'agirait du portrait de Shanawdithit, la dernière des Béothuks.

Photo : commons.wikimedia

Radio-Canada

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador veut ériger une statue pour commémorer le peuple des Beothuks.

La province a lancé un appel à manifester de l'intérêt dans le but de trouver des artistes pour concevoir et réaliser la statue et voir à son installation.

La ministre des Affaires autochtones de la province, Lisa Dempster, juge que cet appel arrive à point nommé, alors que la Journée nationale des peuples autochtones est soulignée le lundi 21 juin.

La statue basée sur un plan conceptuel, représenterait trois individus. Elle serait installée près de l'Édifice de la Confédération à Saint-Jean à Terre-Neuve.

À l'heure actuelle, il n'y a rien qui permette aux peuples autochtones de se reconnaître, rien qui préserve et honore l'histoire et la culture des Beothuk, a déclaré la ministre Dempster.

Un communiqué publié par la province souligne que les gestes posés dans le respect pour honorer la culture et l'histoire des peuples autochtones constituent un pas important envers la réconciliation.

La création d'une statue Beothuk s'inscrit dans une visée plus large de la province, de promouvoir des symboles reflétant la diversité, la résilience et l'histoire des peuples autochtones de Terre-Neuve-et-Labrador, peut-on lire dans le communiqué.

Il y a un intérêt accru envers les Beothuks de la part des communautés autochtones et non autochtones, incluant le rapatriement ces dernières années des dépouilles de deux individus, qui étaient conservés au Musée national de l'Écosse.

Une citation de :Lisa Dempster, ministre des Affaires autochtones

D'après le gouvernement, la statue sera fabriquée d'un matériau résistant aux intempéries, puisqu'elle sera installée de façon permanente.

La version finale de la statue devra être d'une dimension qui fasse en sorte qu'on puisse bien la voir, tout en permettant le recueillement. Les propositions seront acceptées jusqu'au 16 juillet à 16 h 30.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !