•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-président de la Chambre des communes britannique rejoint le Parti travailliste

Un homme au cheveux blancs, vêtu d'un complet noir, porte une cravate très colorée.

John Bercow lors d'une de ses interventions à la Chambre des communes britannique

Photo : Reuters / REUTERS TV

Reuters

L'ancien président de la Chambre des communes britannique John Bercow a annoncé samedi son ralliement au Parti travailliste après avoir passé l'essentiel de sa carrière politique dans les rangs conservateurs.

L'ancien président âgé de 58 ans, qui s'était fréquemment et vivement opposé, lors des négociations du Brexit, aux premiers ministres Boris Johnson et Theresa May, se dit désormais convaincu que le Parti conservateur est réactionnaire, populiste, nationaliste et parfois même xénophobe.

En tant que président des Communes de 2009 à 2019, John Bercow a redonné des couleurs à la fonction de « speaker » par ses rappels à l'ordre (order) ou ses cravates restées célèbres, et par ses coups de pouce aux députés désireux d'entraver les efforts déployés par Theresa May ou Boris Johnson pour faire adopter des textes de loi en lien avec le Brexit.

De nombreux conservateurs et partisans du Brexit lui ont cependant reproché de ne pas avoir fait preuve de la neutralité politique requise par ses fonctions.

Interrogé par The Observer, John Bercow dit désormais vouloir aider le Parti travailliste (Labour) à chasser du pouvoir Boris Johnson et soutenir l'égalité, la justice sociale et l'internationalisme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !