•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saguenay souligne la Journée d’action pour la protection du lac Kénogami

Un homme qui lave un bateau.

Une station de lavage a été inaugurée samedi, dans le cadre de la journée d'action pour la protection du lac Kénogami.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Radio-Canada

Plusieurs organismes ont sensibilisé la population aux espèces aquatiques envahissantes samedi, dans le cadre de la Journée d’action pour la protection du lac Kénogami.

Les espèces aquatiques envahissantes ne sont pas encore présentes dans le lac Kénogami, mais l'Association pour la protection du lac Kénogami (APLK) et la Ville de Saguenay souhaitent prévenir leur arrivée en sensibilisant la population sur leurs effets négatifs sur l'écosystème. 

Par exemple, la moule zébrée et le myriophylle à épis se propagent très rapidement et remplacent les espèces indigènes déjà installées dans les cours d'eau. 

C'est important que lorsqu'une personne entre dans un nouveau lac, que le matériel qui touche au navire et l'équipement de pêche soient nettoyés. Si la personne n’a pas accès à une station de lavage ou encore à un nettoyage sous pression, cinq jours au soleil c'est suffisant pour tuer les larves et assécher justement les feuilles de myriophylle à épis , explique Lydia Gauthier Sauvé, technicienne en environnement temporal pour l'Organisme de bassin versant (OBV) du Saguenay.

Des kiosques extérieurs pour sensibiliser la population.

La Journée d’action pour la protection du lac Kénogami a été soulignée samedi matin.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Inauguration d'une station de nettoyage

À l'occasion de la Journée d'action pour la protection du lac Kénogami, la ville a inauguré sa station de nettoyage pour les embarcations nautiques mise sur pied justement pour éviter la propagation des espèces aquatiques envahissantes. Le conseiller municipal du district 1, Jimmy Bouchard était sur place.

On en profite pour inaugurer notre station de lavage de bateau qu'on a installée l'an dernier. Aussi d'avoir le partenariat avec nos différents intervenants, entre autres Pêches et Océans Canada qui est là, l'OBV, l'APLK, la Ville de Saguenay. Donc, réunir tout ce beau monde qui se mobilise autour de la protection du lac Kénogami.

Les deux députés qui lavent un bateau.

Les deux députés de Jonquière, Mario Simard et Sylvain Gaudreault, ont assisté à l'inauguration de la station de lavage.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Sécurité nautique

L'événement s'inscrit également dans la semaine de la sécurité nautique. L'Association pour la protection du lac Kénogami rappelle les points importants de son code d'éthique.  

La pandémie a amené plusieurs nouveaux plaisanciers qui ne sont pas tous au courant des règles à respecter, précise la trésorière de l'Association pour la protection du lac Kénogami, Martine Levasseur.

Premièrement, s'assurer que notre bateau ne pollue pas quand on fait le plein chez nous. S'assurer aussi évidemment qu'on ne vide pas sa toilette chimique dans le lac parce qu'il ne faut pas oublier que le lac Kénogami c'est quand même la source d'eau potable de 80 % des gens de Saguenay. Aussi, éviter la vitesse. Respecter les autres utilisateurs de l'eau. Respecter les riverains aussi.

La station de nettoyage pour les embarcations nautiques sera présente tout l'été au débarcadère de l'éperlan dans le secteur du lac Kénogami.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !