•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien député fédéral T. J. Harvey candidat à la direction du Parti libéral du N.-B.

Un homme souriant pose assis, un coude appuyé sur le genou et les mains croisées.

Il fera cette annonce de façon officielle lors d'une conférence de presse mardi, à Fredericton.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancien député fédéral T. J. Harvey se lance dans la course à la direction du Parti libéral du Nouveau-Brunswick. Il s'agit d'un retour en politique active pour M. Harvey après son départ en 2019.

Le député Roger Melanson assure l'intérim à la tête du parti depuis la démission de Kevin Vickers, défait aux élections de l'automne 2020.

M. Harvey indique qu'il veut faire de la politique inclusive, tant au sein du parti libéral que du gouvernement. Il sentait le moment venu pour lui de faire un retour en politique active.

C'est important d'avoir une passion pour la politique et d'avoir quelque chose à offrir, a-t-il déclaré en entrevue à Radio-Canada Acadie. Ce n'est pas dans ma nature d'attendre pour agir quand le moment est venu.

T. J. Harvey consacre de son temps ces jours-ci à discuter avec des gens d'un peu partout dans la province, dont des Acadiens et des francophones.

Lors de mes échanges récents avec de 300 à 400 personnes, incluant à Caraquet et Bouctouche, j'ai constaté que leurs préoccupations ne sont pas si différentes les unes des autres, indique-t-il.

Selon M. Harvey, un parti libéral inclusif doit solliciter l'avis des gens pour connaître leurs aspirations. M. Harvey juge important de reconnaître qu'il ne possède pas toutes les réponses.

Je suis prêt à discuter avec les Néo-Brunswickois, c'est important pour notre avenir. Leur allégeance politique m'importe peu, que ce soit vert ou conservateur!

Une citation de :T. J. Harvey

T. J. Harvey consacre également des efforts à l'amélioration de son français parlé. Je sais que ce n'est pas parfait, mais le travail se poursuit. C'est une des choses les plus importantes, pas juste pour moi, mais pour tous les autres leaders à venir, de pouvoir discuter avec les gens dans la langue de leur choix. Mon français va s'améliorer! affirme-t-il.

L'ex-représentant de la circonscription fédérale de Tobique-Mactaquac travaille présentement en tant que consultant auprès d'entreprises.

C'est ce travail, entre autres, qui l'avait éloigné une première fois de la politique, en 2019. Il avait alors décidé de ne pas solliciter un deuxième mandat. Je n'avais pas exclu un retour en politique. La politique provinciale m'attire, parce qu'elle permet de voir de près les résultats concrets de gestes qu'on a posés.

Premier candidat déclaré

M. Harvey est le premier à annoncer sa candidature, a-t-on commenté du côté du Parti libéral du Nouveau-Brunswick samedi. La constitution du Parti libéral définit clairement le processus de sélection du chef ou de la cheffe. Le conseil d'administration du parti nommera un comité directeur pour organiser le congrès de direction.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !