•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le lieu historique national d'Obedjiwan-Fort-Témiscamingue ouvert au public

Le centre d'interprétation de la traite des fourrures de Fort-Témiscamingue Obadjiwan

Le centre d'interprétation de la traite des fourrures de Fort-Témiscamingue Obadjiwan

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Radio-Canada

Le lieu historique national d'Obedjiwan-Fort-Témiscamingue ouvre ses portes à partir d'aujourd'hui jusqu'au 6 septembre.

Parc Canada propose un programme varié aux visiteurs cette saison, mais dans le respect des règles sanitaires.

Il sera par exemple possible de visiter l'exposition intérieure permanente Obadjiwan et d'assister à l'exposition temporaire d’aquarelles sur le castor de l’artiste Michel Villeneuve.

D'autres activités extérieures sont aussi au programme, mais cet été marque surtout le 300e anniversaire du poste de traite français, qui sera aussi souligné nous dit le nouveau gestionnaire du lieu, Simon Laquerre.

Cet été on souligne le 300e anniversaire du poste de traite français, c'est un événement spécial qu'on souligne de manière tout aussi spéciale. Il va y avoir des démonstrations extérieures qui seront données par des invités de la région, ça va intéresser les visiteurs, on parle de trappage, de réparation de canots, d'écorce avec Karl Chevrier, d'alimentation d'époque et j'en passe, explique le responsable.

Simon Laquerre s'attend à une hausse du nombre de visiteurs comme c'était le cas l'année dernière.

Parcs Canada qui poursuit par ailleurs la gestion du lieu avec la Première Nation de Timiskaming.

Une rencontre aura lieu à la fin juin pour établir le fonctionnement du nouveau modèle de gestion collaborative du lieu, explique Parcs Canada dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !