•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Voici ce qui vous attend dans les festivals cet été

Plusieurs personnes se trouvent sur des installations métalliques devant une scène de spectacle.

Une scène d'un festival avec des mesures de distanciation.

Photo :  Capture d’écran - Facebook / FestiVoix

Après avoir été confinés de force par la pandémie l’an dernier, les festivals du Québec reprennent du service durant la saison estivale. Certes pas comme si nous étions en 2019, mais leur retour est accueilli comme une bouffée d’air frais par les amateurs de musique et comme un sentiment de liberté par les artistes.

Ces événements annuels doivent encore composer avec la pandémie et les règles de la santé publique susceptibles de changer à tout moment, comme nous l’avons constaté cette semaine avec la capacité maximale d’un événement étendue à 3500 personnes. Cela dit, nous ne verrons pas cet été dans les festivals des foules de personnes entassées les unes sur les autres en plein air comme dans le passé.

Formules hybrides

L’immense majorité des concerts et des spectacles proposés seront offerts en présentiel (en salle ou en plein air), même si certains festivals proposeront aussi un volet numérique. Hybride est l’adjectif tendance de l’été 2021 pour le mot festival.

Voici donc un tour d’horizon – forcément non exhaustif – qui donne une bonne idée de ce que nos artistes nous proposent cet été. Consultez avec attention les sites web respectifs des festivals ou des salles de concert pour connaître leurs particularités en termes d'achat de billets, d’accès physique ou virtuel, de règles sanitaires ou encore de consignes spécifiques.

Et dites-vous que tout peut changer à tout moment…


Le FestiVoix (Nouvelle fenêtre)

Du 25 juin au 4 juillet, à Trois-Rivières

Trois scènes extérieures (parc portuaire, Jardin des ursulines, gare maritime) accueilleront une trentaine d’artistes et de groupes, qui se produiront à des heures différentes pendant huit soirées, ce qui permet d’assister à plusieurs concerts (jusqu’à trois) par soir.

➤ À voir : Elisapie et Antoine Corriveau (25 juin), Fouki et Sarahmée (26 juin), Les sœurs Boulay et les Grands hurleurs (27 juin), The Sainte Catherines et Ariane Moffatt (30 juin), Dominique Fils-Aimé et Gab Paquet (1er juillet), Vincent Vallières et La Chicane (2 juillet), Beyries et Clay and Friends (3 juillet) ainsi que Brigitte Boisjoli (4 juillet)

Vincent Vallières, guitare à la main qui arbore un grand sourire sur la scène de l'Aphithéâtre Cogeco.

Vincent Vallières en spectacle

Photo :  Facebook / Festivoix


Le Festival de la chanson de Tadoussac (Nouvelle fenêtre)

Du 25 juin au 4 juillet, à Tadoussac

Scènes, chapiteau et spectacles en pleine nature vous attendent pour ce 37e festival à la programmation éclectique. 

➤ À voir : Bon enfant (25 et 26 juillet), Les Trois Accords et Henri Godon (26 et 27 juin), Mara Tremblay, Natasha Kanapé, É.T.É, Élage Diouf (28 juin), Le vent du Nord (29 juin), Douance (29 et 30 juin), Anachnid (30 juin), Barry Paulin Roberge (1er juillet), Louis-Jean Cormier (1er et 2 juillet), Patrick Watson (2 juillet), Isabelle Cyr (2 et 3 juillet), Kid Kouna (3 et 4 juillet) et Blue Jean Bleu (4 juillet)


Le Festival en chanson de Petite-Vallée (Nouvelle fenêtre)

Du 1er au 10 juillet, à Petite-Vallée

Six salles ou sites (Camp chanson, l’esplanade du Théâtre de la vieille forge, le Théâtre de la vieille forge, le chapiteau et le bar de la mer de Grande-Vallée et la Halte du Cap-Barré) attentent le public avec un nombre restreint de spectateurs et spectatrices en matinée, en après-midi et en soirée. Ce nombre pourrait être revu à la hausse à la suite de l’annonce de jeudi.

➤ À voir : Comme c’est souvent le cas, plusieurs artistes offrent plus d’une représentation. C’est le cas de Marie-Pierre Arthur, Safia Nolin, Klô Pelgag, Lysandre, Laurence-Anne et N Nao, les 2 et 3 juillet. Également des doublés pour Luc De Larochellière et Andrea Lindsay, Jeannot Bournival, Mamselle Ruiz, KLNO, Ariane Roy et Tire le Coyote, les 5 et 6 juillet. Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières, Beyries. Laura Niquay et Cindy Bédard reprennent la même formule les 8 et 9 juillet. Une dizaine d’autres concerts ou spectacles sont prévus.

Laura Niquay.

L'artiste Laura Niquay

Photo : Nadya Kwandibens


Le Festival d’été (Nouvelle fenêtre)

Du 1er au 25 juillet, à Québec

Pas de foules à perte de vue et pas de laissez-passer pour cette édition pas comme les autres. Et des concerts regroupés par thématiques, organisés au Manège militaire avec une série solaire, à 18 h 30, et une série lunaire à 21 h 30.

➤ À voir : Ludovick Bourgeois et 2Frères (8 juillet), Cœur de Pirate en solo et Klô Pelgag (9 juillet), Paul Piché en solo et Michel Pagliaro (10 juillet), Steve Hill et Matt Lang (11 juillet), Alexandre Barette et Mehdi Bousaidan (12 juillet), Clay and Friends et Alaclair ensemble (13 juillet), Apashe et Valaire (14 juillet), Tire le Coyote et Émile Bilodeau (15 juillet), Jonathan Roy et Marie Mai (16 juillet), White-B et Loud (17 juillet) ainsi que Men I Trust et Geoffroy (18 juillet)

Les 12 concerts en caractères gras feront l’objet d’une webdiffusion en direct mise en ligne pour une durée de  24 heures.


Le Festival Nuits d’Afrique  (Nouvelle fenêtre)

Du 6 au 18 juillet, à Montréal

Le club Balattou, Le National et Le Ministère ont été réquisitionnés pour le festival montréalais qui ne fait pas face à la concurrence du Festival international de jazz de Montréal cet été.

➤ À voir : Boulila (6 juillet), Daby Touré et Joyce N’Sana ainsi que Lara Klaus (7 juillet), Bumaranga et la soirée Rythmes au féminin (8 juillet), Senaya, Jab Djab (9 juillet), Dina Lévry, Sonido Pesao (10 juillet), Blaise Labamba (11 juillet), Clerel (12 juillet), Trio Kora (13 juillet), Juliet Nelson (14), Moridja, Afrodizz (15 juillet), El Son Sono (16 juillet), Ronald Lebeau et Kwaliti (17 juillet) ainsi que l’hommage à Gilberto Gil (18 juillet). 

Notez que Le bal de l’Afrique enchantée (6 juillet) et la soirée de clôture (18 juillet) feront l’objet de retransmissions en direct sur Facebook

La révélation Radio-Canada 2021-2022 en prestation.

Joyce N'sana

Photo : Radio-Canada


La Noce  (Nouvelle fenêtre)

Du 7 au 10 juillet, à Chicoutimi

Le jeune festival, né en 2017, reprend du service cet été. Au menu, des prestations réparties en deux séries distinctes offertes sur la scène de la Cathédrale, ainsi que sur les scènes du Corridor et 1912. 

➤ À voir : Ariane Moffatt, Le Couleur, Sara Dufour, Belle Grand Fille (7 juillet), Martha Wainwright, Douance, Marie-Pierre Arthur (8 juillet), Les Deuxluxes, Tizzo, Brown Familly (9 juillet), Klô Pelgag, Zoo Baby et Beat Sexü


Le Festif  (Nouvelle fenêtre)

Du 21 au 25 juillet, à Baie-Saint-Paul

Le Festif s’annonce copieux, avec plus d’une cinquantaine d’artistes et de groupes présents en cinq jours sur une demi-douzaine de scènes. Là aussi, un nombre considérable d’artistes offrent deux prestations, le plus souvent le même jour.

➤ À voir : on Calamine (21 juillet), The Franklin Electric. Comment Debord, Plants and Animals, Maude Audet (22 juillet), Flore Laurentienne, Helena Deland, Socalled, Valence, Les Shirleys, The Planet Smashers, Corridor (23 juillet), Mon doux saigneur, The Weather Station, We Are Wolves, Michel Rivard (24 juillet), Sébastien Ricard, David Hoff et Teke::Teke (25 juillet)


Le Festival musique du bout du monde (Nouvelle fenêtre)

Du 5 au 8 août, à Gaspé

Le bout du monde, ici, c’est la Gaspésie et ses paysages époustouflants. Environ 15 groupes et artistes vont se partager l’affiche durant quatre jours.

➤ À voir : Random Recipe (5 août), Original gros bonnet (6 août), Cat Clyde, Gab Bouchard (7 août) et Irène et Wesli (8 août)

Plusieurs personnes assistent à un spectacle en plein air.

Une prestation musicale lors du Festival Musique du bout du monde de Gaspé.

Photo : Radio-Canada


Le festival international de la chanson de Granby (Nouvelle fenêtre)

Du 8 au 28 août, à Grandby

Outre l’incontournable concours qui nous a permis de découvrir tant de jeunes talents, cette 53e édition nous permettra de voir Luc De Larochellière (8 août) – 35 ans après son triomphe à Granby – reprendre son spectacle Sauvez mon âme pour célébrer le 30e anniversaire du disque du même nom. 

➤ À voir aussi : Pépé et sa guitare (13 août), Saratoga (14 août) et deux concerts (16 h et19 h 30) de Toute beauté n’est pas perdue de Vincent Vallières


Quant aux Francos de Montréal et au Festival international de jazz de Montréal, ils donnent rendez-vous aux mélomanes respectivement du 9 au 12 septembre et du 15 au 19 septembre sur la place des Festivals. Leurs programmations seront annoncées plus tard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !