•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les syndiqués de la traverse Matane–Côte-Nord en grève les 2 et 3 juillet

Le traversier F.-A.-Gauthier, au quai de Matane.

Le traversier qui relie normalement Matane à Baie-Comeau et à Godbout restera à quai le 2 juillet puisque les employés de la STQ seront en grève. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La traverse Matane–Côte-Nord sera hors service le 2 juillet et le 3 juillet, alors que les employés de la Société des traversiers du Québec (STQ) affectés à cette traversée seront en grève. Les syndiqués de la traverse se sont dotés d'un mandat de grève de cinq jours le 7 juin.

Dans un communiqué, la STQ précise qu'elle a reçu vendredi après-midi des avis de grève de la part des trois syndicats affiliés à la CSN qui représentent les employés des traverses de Québec, de Matane et de Sorel-Tracy.

La STQ précise que ces traverses ne sont pas assujetties à l'obligation de maintenir des services essentiels en cas de grève.

La Société affirme avoir fait des représentations pour que le service soit maintenu, mais sans succès. Le service sera donc interrompu complètement pendant les jours ciblés par le syndicat.

Quatre traversées sont ainsi annulées entre Matane et la Côte-Nord. La STQ estime que 800 personnes par jour utilisent le service à cette période de l'année.

La convention collective est échue depuis le 31 mars. Les discussions achoppent surtout sur les conditions salariales des employés comme les préposés des passerelles et des quais, les caissiers, les matelots, les gardiens-matelots et les soudeurs.

La STQ soutient, toujours par communiqué, qu'elle travaille activement avec les instances gouvernementales sur des offres salariales desquelles elle pourra discuter avec les syndicats pour trouver une entente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !