•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : hausse des cas dans la région de North Bay-Parry Sound

Enseigne de la Ville de North Bay.

Il y a eu 45 nouveaux cas dans le district sanitaire de North Bay-Parry Sound depuis une semaine.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le district sanitaire de North Bay-Parry Sound, qui a été une des régions les moins touchées par la pandémie, a enregistré vendredi 15 nouveaux cas. Il s’agit de la deuxième augmentation quotidienne en importance dans la région depuis le début de la pandémie.

Il y a 45 nouveaux cas recensés par le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound au cours des 7 derniers jours, une hausse hebdomadaire jamais vue dans cette région.

La presque totalité des cas actifs sont dans le Nipissing, qui comprend la ville de North Bay.

Il y a notamment une éclosion à la prison de North Bay, où plus du tiers des cas des 7 derniers jours ont été détectés.

Dans le Nord, seul le Bureau de santé Porcupine (BSP) a signalé plus de cas pendant la même période, soit 176.

Le BSP a signalé 21 nouveaux cas vendredi. C’est la plus forte augmentation depuis lundi, mais tout de même sous la moyenne des 7 derniers jours.

La grande majorité de ces cas se trouvent dans la région de la baie James et de la baie d’Hudson.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a d’ailleurs promis plus d’aide pour la communauté de Kashechewan, où 10 % de la population a été déclarée positive après un test de dépistage de la COVID-19.

Des Rangers canadiens, des infirmières et des ambulanciers avaient déjà été envoyés dans les derniers jours.

Aux côtés de la communauté, ils ont travaillé très fort pour assurer la sécurité des gens, mais malgré cela, les cas restent beaucoup trop nombreux. C'est pourquoi nous approuvons un soutien supplémentaire des Forces armées canadiennes pour la Première Nation de Kashechewan.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le BSP a par ailleurs réitéré en conférence de presse que le district sanitaire ne pourra pas passer à la première étape du déconfinement avant le 24 juin.

Le bilan du reste du Nord de l’Ontario est plutôt stable, avec 3 nouveaux cas dans le Grand Sudbury et 1 cas dans la région de Sioux Lookout.

Santé publique Sudbury et districts multiplie par ailleurs ces jours-ci le nombre de séances de vaccination sans rendez-vous.

Le Bureau de santé de Thunder Bay n’a pas enregistré de nouveaux cas, et a même retiré un cas de son bilan.

Il n’y a pas eu de nouveau cas depuis au moins une semaine dans les districts sanitaires d’Algoma et du Timiskaming.

Environ 71 % des résidents admissibles du Nord de l’Ontario ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, et 21 % ont reçu deux doses.

Il faut noter que les bureaux de santé publique du Nord-Ouest et de Thunder Bay n’ont pas mis à jour le pourcentage de personnes vaccinées depuis lundi.

Le BSP et les Services de santé du Timiskaming ont quant à eux fait leur dernière mise à jour de la vaccination jeudi.

Le taux de vaccination dans ces secteurs est donc plus élevé que ce qu’indiquait leur site web vendredi.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Francis Beaudry

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !