•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 2e dose bientôt offerte à tous au Nouveau-Brunswick

Des jeunes sont assis et attendent, un formulaire dans les mains.

Des jeunes, un formulaire à la main, attendent d'être vaccinés (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Tous les Néo-Brunswickois qui ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 avant le 15 mai peuvent désormais prendre rendez-vous pour obtenir leur deuxième dose.

Dès lundi, la prise de rendez-vous pour obtenir la deuxième dose de vaccin sera élargie à tous les résidents. La seule condition est qu’au moins 28 jours se soient écoulés depuis la première dose.

La province reçoit des doses supplémentaires du vaccin, a expliqué la ministre de la Santé, Dorothy Shephard, dans un communiqué de presse.

Si cela est possible, la santé publique encourage les gens à prendre rendez-vous dans la pharmacie ou à la clinique où ils ont reçu leur première dose.

Pfizer, Moderna, AstraZeneca?

Si vous avez reçu le vaccin de Moderna ou de Pfizer-BioNTech comme première dose, vous pouvez recevoir l'un ou l'autre de ces vaccins pour votre deuxième dose. La santé publique du Nouveau-Brunswick a expliqué qu’ils sont interchangeables, car ils fonctionnent de la même manière et ont un niveau d’efficacité similaire.

Pour les gens qui ont reçu le vaccin d’AstraZeneca comme première dose, le gouvernement du Nouveau-Brunswick affirme que « si vous êtes âgé de 55 ou plus, vous pouvez recevoir le vaccin d’AstraZeneca ou un vaccin à ARNm (comme Pfizer-BioNTech ou Moderna) comme deuxième dose », peut-on lire dans le communiqué du gouvernement provincial.

Vendredi, au Nouveau-Brunswick, 75,9 % de la population admissible a reçu une première dose d’un vaccin contre la COVID-19, et 15,9 % ont reçu les deux doses.

Trois nouveaux cas vendredi

La santé publique a signalé trois nouveaux cas de COVID-19 vendredi. Les trois cas sont situés dans la grande région de Fredericton et les personnes touchées, âgées de 70 à 89 ans, avaient été en contact avec des cas déjà confirmés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !