•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fin de secondaire soulignée dans la joie malgré tout

Des filles en robe de bal marchent sur un tapis rouge sous la pluie.

La pluie n'a pas amoindri la joie des finissantes.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Radio-Canada

De nombreux finissants du Saguenay-Lac-Saint-Jean fêtent vendredi la fin de leur parcours scolaire au secondaire. C'était le cas pour les neuf groupes de l'École polyvalente Arvida sur l'heure du midi.

Arrivés en voiture, tapis rouge et DJ les attendaient devant l'école pour souligner la fin de cette étape.

Les finissants défilaient devant les applaudissements des parents. Je capote, c'est vraiment le fun, on est tous ensemble, c'est le fun d'avoir pu faire quelque chose malgré la COVID. C'est une belle activité et on va s'en souvenir longtemps, c'est sûr, a raconté Rose-Coralie Audet.

Des jeunes hommes en complet.

Le complet était de mise pour les jeunes hommes.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Le directeur de l'établissement, Carl Lévesque, souhaitait un événement grandiose qui ressemble le plus possible à un vrai bal. Les élèves ont eu droit à un dîner et à un événement dans le gymnase. On a neuf groupes-bulles à l'intérieur de nos classes. Le service va se faire à ce moment-là, il va y avoir de la musique. Il va pouvoir y avoir de la danse, mais on a fait neuf pistes de danse séparées à l'intérieur des bulles, a-t-il indiqué en détails.

Des filles en robe de bal marchent sur un tapis rouge sous la pluie.

La pluie n'a pas amoindri la joie des finissantes.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Malgré la pluie

Certains élèves ont dû défiler sous la pluie, mais rien ne pouvait leur enlever le bonheur de célébrer, même autrement. Qu'il fasse beau, qu'il pleuve, ça ne me dérange pas. C'est vivre le moment pareil. Je suis sous la pluie, ça ne me dérange pas, ce n'est pas grave. Je vis le moment, a partagé Jade Grenier.

Sa grand-mère, Diane Landry, était venue la féliciter. Ces jeunes-là, ils ont vécu des situations que moi je n'ai jamais connues et je les admire beaucoup de passer à travers. Je leur souhaite beaucoup, beaucoup de bonnes choses dans la vie, a-t-elle lancé.

D'après un reportage de Claude Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !