•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cliniques sans rendez-vous se multiplient dans la région de Sudbury

Plusieurs personnes attendent en file devant le centre Countryside de Sudbury pour recevoir un vaccin.

Santé publique Sudbury et districts ouvre une dizaine de cliniques de vaccination sans rendez-vous au cours des prochains jours.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Avec l’octroi de nouvelles doses de vaccins contre la COVID-19 par la province, Santé publique Sudbury et districts (SPSD) multiplie les cliniques de vaccination sans rendez-vous. Un nouveau procédé qui suscite l’engouement et qui permet à certaines personnes de devancer leur seconde dose.

Daniel Therrien est arrivé une demi-heure avant l’ouverture de la clinique sans rendez-vous au Centre Countryside, vendredi.

Il y avait à peu près 200 personnes en avant [...] mais c’est allé très vite, raconte le résident de Sudbury, qui a reçu sa première dose.

Daniel Therrien, qui porte un masque, se tient devant le complexe sportif Countryside.

Daniel Therrien est venu recevoir au complexe sportif Countryside sa première dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

M. Therrien trouve que se rendre dans une clinique sans rendez-vous est plus simple que de réserver sa place en ligne ou par téléphone.

Un point de vue que partage Brahim Adams. L’employé d’une mine de Sudbury a sauté sur l’occasion quand il s'est rendu compte qu’une clinique sans rendez-vous était accessible pendant son jour de congé.

Tu n’as pas besoin d’attendre, tu entres, tu montres ta carte d'assurance maladie et c’est terminé, explique M. Adams après avoir reçu sa première dose de vaccin à la clinique sans rendez-vous de Hanmer mercredi.

Brahim Adams est devant la sortie de la clinique sans rendez-vous et porte un masque et des lunettes de soleil.

Brahim Adams s'est rendu du centre-ville de Sudbury à Hanmer pour recevoir sa première dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Alice Zanetta

Je n’ai même pas essayé de prendre rendez-vous. Des gens disent que c’est compliqué de le faire en ligne ou par téléphone.

Une citation de :Brahim Adams, résident du Grand Sudbury

Natalie Philippe, infirmière à SPSD, reconnaît que plusieurs personnes ont éprouvé des difficultés techniques pour réserver leur rendez-vous en ligne ou par téléphone.

Nous avons décidé d’adapter nos stratégies [...] Les cliniques sans rendez-vous offrent une solution complémentaire pour les personnes admissibles, explique-t-elle.

Depuis le début des cliniques sans rendez-vous, le bureau de santé estime avoir administré chaque jour presque la totalité des doses disponibles. Lundi, on avait 450 doses et tout est parti en deux heures, souligne Mme Philippe.

Toutes les personnes de 12 ans et plus peuvent recevoir leur première dose. Pour le moment, des critères plus restrictifs (Nouvelle fenêtre) s’appliquent pour recevoir la seconde dose, comme avoir 70 ans ou plus.

Accélérer la seconde dose

En plus de simplifier l’accès aux vaccins, les cliniques sans rendez-vous permettent à plusieurs de recevoir leur seconde dose plus tôt, affirme l'infirmière Natalie Philippe.

C’est le cas de Lisa et Lucien Bradley, qui ont reçu leur deuxième dose mercredi à Hanmer.

Lisa et Lucien Bradley sont devant le centre communautaire Centennial d'Hanmer.

Lisa et Lucien Bradley sont soulagés d'avoir reçu leur deuxième dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Alice Zanetta

Notre deuxième rendez-vous était en juillet, mais on a vu qu’on pouvait l’avoir [plus tôt] à cette clinique, explique Lisa Bradley, aux côtés de son conjoint.

À cause de la COVID-19, c’est la première fois en 52 ans qu’on n’a pas pu se rendre à Noël dans notre famille. Ç'a été très difficile. Là, on est capables : toute la famille a reçu le vaccin.

Une citation de :Lisa Bradley, résidente du Grand Sudbury

Natalie Philippe, de SPSD, rappelle que les personnes qui reçoivent leur seconde dose en avance n’auront pas besoin d’annuler leur rendez-vous puisque le processus est automatisé par le bureau de santé.

Toutefois, elle insiste : Une chose importante à regarder est l'admissibilité. Et puis, l'attente peut être longue, alors ce n’est pas pour tout le monde.

SPSD établit aussi des partenariats avec les conseils scolaires pour administrer les vaccins le plus rapidement possible, soutient Natalie Philippe.

Plusieurs jeunes du secondaire, comme Mateo Signoretti, sont venus accompagnés de leurs parents pour recevoir leur première dose vendredi, au centre sportif de Countryside.

Mateo et Lynn portent un masque et sont devant la clinique de vaccination.

Mateo est accompagnée de sa mère, Lynn Signoretti, pour recevoir sa première dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

La première chose que je veux faire [après la COVID-19]? C'est jouer au hockey, lance joyeusement l'adolescent.

Prochaines dates de cliniques sans rendez-vous

  • 19 juin, Complexe sportif Countryside, de 8 h 30 à 16 h
  • 20 juin, Complexe sportif Countryside, de 8 h 30 à 16 h
  • 22 juin, Centre des loisirs NEMI, de 10 h à 13 h
  • 22 juin, Aréna Centennial, de 9 h à 13 h 30
  • 22 juin, Aréna Carmichael, de 9 h à 13 h 30
  • 23 juin, Aréna Centennial, de 9 h à 13 h 30
  • 23 juin, aréna Carmichael, de 9 h à 13 h 30
  • 23 juin, Centre des loisirs d’Espanola, de 9 h à 13 h
  • 24 juin, Aréna Dr Edgar Leclair, de 9 h à 13 h 30
  • 24 juin, Aréna Carmichael, de 9 h à 13 h 30
  • 24 juin, Centre communautaire d’Alban, de 10 h à 12 h
  • 25 juin, Complexe sportif Countryside, de 9 h à 13 h 30

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !