•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sept films à thématique environnementale au 74e Festival de Cannes

Trois personnes marchent dans le désert avec des bagages.

Le film « Marcher sur l'eau », d'Aïssa Maïga, fait partie de la programmation.

Photo : Festival de Cannes / Rousslan Dion / Bonne Pioche Cinéma

Radio-Canada

Le Festival de Cannes, qui se tiendra du 6 au 17 juillet, présentera cette année une sélection de films sur l'environnement, dont le documentaire Animal, de Cyril Dion, qui a réalisé Demain en 2015.

En tout, six documentaires et un long métrage de fiction seront projetés.

Le festival a annoncé en avril qu’il irait de l’avant cette année avec un virage écologique, notamment en réduisant ses émissions carbone de même que la quantité de déchets qu'il engendre habituellement. Par exemple, 60 % des voitures officielles du Festival seront hybrides ou électriques, et il y aura 50 % moins d’impressions papier.

Le seul film de fiction qui sera présenté est La croisade, le troisième long métrage réalisé par le Français Louis Garrel, dans lequel il fait également partie de la distribution aux côtés de Laetitia Casta. La croisade raconte l’histoire d’enfants qui se soucient de l’environnement et veulent sauver la planète. Garrel a coécrit le scénario avec Jean-Claude Carrière, qui est décédé en février.

Animal, de Cyril Dion, qui avait coréalisé le documentaire Demain avec Mélanie Laurent, présentera la quête d'une adolescente et d'un adolescent qui proposent des solutions quant à la dégradation de la biodiversité.

Le réalisateur chinois Zhao Liang aborde les dangers du nucléaire dans I Am so Sorry, qui se veut un voyage de Tchernobyl à Fukushima, selon le communiqué du Festival.

Pour le documentaire Marcher sur l’eau, la réalisatrice Aïssa Maïga a voyagé pendant deux ans au Niger. Dans une période où le réchauffement climatique fait énormément de dommages, Maïga a filmé une jeune fille qui marche plusieurs kilomètres tous les jours pour aller chercher de l’eau.

Marie Amiguet, avec La panthère des neiges, a fait un documentaire sur l'expédition qui a inspiré le livre du même titre de Sylvain Tesson.

Dans Bigger Than Us, Flore Vasseur est allée à la rencontre de Melati Wijsen, jeune Indonésienne qui a milité pour l'interdiction des sacs de plastique à Bali.

Et dans Invisibles Demons, le réalisateur indien Rahul Jain veut éveiller les consciences avec ce film qui met en images l’immense pollution de New Dehli.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !