•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Controverse autour de vidéos « déshumanisantes » dans les soins de longue durée

Capture d'écran extraite d'une des vidéos TikTok mises en cause : « Conseils lorsque vos résidents combatifs ont une crise de comportement », est écrit en haut. Le conseil principal étant : « Courez ».

Capture d'écran extraite d'une des vidéos TikTok mises en cause : « Conseils lorsque vos résidents combatifs ont une crise de comportement », est écrit en haut. Le conseil principal étant : « Courez ».

Photo : Capture d'écran

Radio-Canada

Un compte du réseau social TikTok associé à l’Association des préposés aux soins de l'Ontario (OPSWA) a été supprimé vendredi après des critiques jugeant que plusieurs vidéos publiées se moquaient des patients des soins de longue durée, notamment ceux atteints de démence.

Les vidéos ont été publiées par l'utilisatrice de TikTok @PSWChronicles. Certaines sont toujours visibles sur Twitter, où l’on peut voir des copies des publications originales.

Dans l'une des vidéos, une préposée aux soins est vue en train de manger un gâteau avec une légende qui se lit comme suit : Mon résident m'a appelé pour me demander où ses trois amis étaient allés. Ceux [qui se trouvent] au bout de son lit. Alors maintenant, je retarde les tournées en mangeant du gâteau. Priez pour moi haha.

Les propos et les mises en scène des vidéos sont déshumanisants et horriblement stigmatisants, a déclaré une défenseure des soins de longue durée, la Dre Vivian Stamatopoulos, sur Twitter.

La préposée aux soins qui gérait le compte était l’ambassadrice officielle TikTok de l’OPSWA, a-t-elle assuré.

La page indiquant le partenariat avec la préposée aux soins n’était pas accessible vendredi sur le site de l’association.

L'association condamne fermement, mais ne présente pas d'excuses

Contactée par Radio-Canada, l’OPSWA a affirmé qu’elle ne tolère aucun message ou action qui minimise de quelque façon que ce soit la gravité de la démence ou de toute personne vulnérable.

L'OPSWA condamne fermement toute action visant à miner les communautés vulnérables.

Une citation de :Association des préposés aux soins de l'Ontario, dans un courriel

Le ministère des Soins de longue durée demande des mesures pour remédier à la situation

Le ministère des Soins de longue durée de l'Ontario a jugé le comportement affiché dans les vidéos de totalement inacceptable.

Rien n'est plus important que de protéger nos résidents, qui méritent des soins de la plus haute qualité et un environnement axé sur la sécurité, la dignité et le respect, a déclaré le porte-parole du ministère, Mark Nesbitt.

M. Nesbitt a par ailleurs indiqué s'attendre à ce que les mesures appropriées soient prises pour rectifier cette situation.

Choc et déception

La Société Alzheimer de l’Ontario, qui lutte contre la maladie dégénérative, a de son côté fait part du choc et de sa déception vendredi devant la découverte des vidéos.

Les vidéos présentent les pires attitudes auxquelles les personnes vivant avec la démence sont confrontées au quotidien, et le fait que ces comportements viennent d'une personne qui offre des soins et qui est en position de pouvoir est profondément préoccupant pour tous les résidents des établissements de soins de longue durée, les partenaires de soins et les familles touchées par la démence.

Une citation de :Société Alzheimer de l’Ontario, dans un communiqué

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !