•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario poursuit l’administration du vaccin d’AstraZeneca comme 2e dose

Un panier rempli de doses du vaccin d'AstraZeneca.

Le vaccin d'AstraZeneca est offert dans certains cabinets de médecin et pharmacies en Ontario (archives).

Photo :  CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

Le vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19 demeure offert comme deuxième injection en Ontario même si le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) ne recommande plus son utilisation pour la seconde dose, sauf exception.

C’est ce que le ministère de la Santé a indiqué, vendredi, dans une déclaration transmise par courriel, en précisant que tous les vaccins contre la COVID-19 offerts dans la province, y compris celui d'AstraZeneca, ont été jugés sûrs et efficaces par Santé Canada.

Pour sa part, le CCNI privilégie ceux de Pfizer et de Moderna (à moins qu’ils soient inaccessibles ou contre-indiqués) au moment de l'administration de la seconde dose, puisque ces vaccins à ARN messager produisent une réponse immunitaire plus forte, selon des constats de plus en plus nombreux.

Néanmoins, le vaccin d'AstraZeneca va continuer à être offert en Ontario pour les deuxièmes doses dans certains cabinets de médecin et pharmacies aux personnes informées et consentantes, peut-on lire dans le communiqué.

Le CCNI a noté que les personnes ayant reçu une ou deux doses du vaccin d'AstraZeneca/COVISHIELD peuvent être assurées que le vaccin offre une bonne protection contre l'infection et une très bonne protection contre les complications graves et l'hospitalisation, fait valoir Alexandra Hilkene, porte-parole de la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Si vous avez reçu le vaccin d'AstraZeneca pour votre première dose, vous pouvez sans danger prendre celui d’AstraZeneca, de Moderna ou de Pfizer pour votre deuxième dose afin de bénéficier d'une forte protection.

Une citation de :Alexandra Hilkene, porte-parole de la ministre de la Santé

Elle ajoute que tous les Ontariens admissibles à la vaccination contre la COVID-19 devraient se faire vacciner dès que possible et réserver leur seconde dose afin de s'assurer une protection maximale contre le virus et son variant Delta, plus contagieux.

L’administration du vaccin d’AstraZeneca comme première dose a été suspendue en mai dernier dans la province en raison de la faible augmentation du nombre de thromboses qui lui étaient liées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !