•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travaux sur le pont Pierre-Laporte : des millions dépensés en mesures d'urgence

ab9018e7a8854ce7bc390bbbecdaf9b0

À Lévis comme à Québec, les travaux sur le pont Pierre-Laporte risquent de provoquer d'importants bouchons de circulation.

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

Les Villes de Québec et de Lévis vont mettre en place une foule de mesures afin d’atténuer la congestion et les impacts des travaux sur le pont Pierre-Laporte au cours des prochaines semaines. Seulement pour la rive sud, la facture atteint les 5 millions $.

Les travaux de remplacement de la membrane du tablier du pont Pierre-Laporte vont se faire sur deux séquences de dix jours, soit du 27 juin au 7 juillet et du 8 au 18 août, 24 heures sur 24. Une seule voie sera disponible dans les deux directions.

Des deux côtés du fleuve, les administrations municipales ont dévoilé vendredi les mesures qui seront prises durant ces 20 jours.

Le maire Régis Labeaume affirme que la Ville de Québec s'est préparée au pire. Il faut toujours travailler en fonction de la pire des hypothèses, a-t-il dit en conférence de presse, tout en invitant la population québécoise à ne pas bouder Québec cet été.

Le pont Pierre-Laporte à Québec

Le pont Pierre-Laporte fera l'objet de travaux majeurs cet été.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

À Lévis, le maire Gilles Lehouillier estime le coût des mesures à environ 5 millions $.

À Québec, les dépenses seront absorbées par le budget de fonctionnement de la Ville, mais l'administration Labeaume prévoit des coûts additionnels de 1,8 millions $ en lien avec ces travaux, dont la facture sera soumise au ministère des Transports du Québec (MTQ).

En comparaison, les coûts des travaux du pont sont estimés à 10,2 millions $.

Le maire Régis Labeaume en compagnie d'autres représentants des services municipaux lors d'une conférence de presse

La Ville de Québec dévoile les mesures mises en place sur le réseau routier municipal durant les travaux majeurs sur le pont Pierre-Laporte.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Citoyens et entreprises sollicités

La clé va passer par le transport en commun et le télétravail. Les deux administrations demandent aux entreprises de prendre elles aussi des mesures pour réduire la congestion routière lors de ces travaux et invitent les citoyens à prévoir leurs déplacements.

Les entreprises et les institutions doivent doivent elles aussi mettre la main à la pâte et voir de quelle façon elles peuvent contribuer à l'allégement du trafic. C'est ensemble que nous auront plus d'impact, a déclaré Régis Labeaume.

Plusieurs entreprises de Lévis craignent que les travaux nuisent aux déplacements du personnel. Le maire Gilles Lehouillier demande la collaboration de la clientèle.

Les commerçants vont devoir moduler leurs activités. On demande aussi la collaboration de la population. Il se pourrait que des commerçants soient obligés d'adapter leurs horaires selon la disponibilité du personnel, a-t-il mentionné.

Congestion

Le MTQ a déjà annoncé qu’il prévoyait des bouchons de plusieurs kilomètres sur toutes les autoroutes, tant sur la rive nord que sur la rive sud. Gilles Lehouillier croit que la congestion sera encore plus importante que celle prévue par le MTQ.

Nous, on anticipe plus un refoulement sur l’autoroute 20 minimalement jusqu'à Kennedy, parce que le refoulement en temps normal se fait déjà jusqu'au chemin des Iles. À l’Ouest, on prévoit du refoulement au moins jusqu'à la route Lagueux, a-t-il avancé vendredi.

À Québec, deux secteurs devraient être particulièrement problématiques : le plateau-centre de Sainte-Foy, à l'ouest de l'Université Laval, et le secteur de la traverse Québec-Lévis, qui risque d'être très sollicitée.

Une carte montrant les artères congestionnées sur la rive sud durant les travaux du pont Pierre-Laporte

Les lieux de congestion anticipés sur la rive sud par le MTQ.

Photo : Radio-Canada / Infographie Radio-Canada

Voies réservées et corridors d'urgence

Pour y assurer la circulation des véhicules d'urgence, la Ville de Québec va mettre en place des corridors prioritaires sur le chemin des Quatre-Bourgeois, la route de l'Église, l'avenue des Hôtels, le boulevard Laurier, le boulevard René-Lévesque et l'autoroute Robert Bourassa. Seuls les véhicules autorisés pourront y circuler.

Ces corridors seront balisés et la police assurera une surveillance des véhicules qui y circulent, a indiqué le maire Régis Labeaume.

À Lévis, les voies réservées de la route des Rivières et du boulevard Guillaume-Couture ne seront plus accessibles aux véhicules verts, au covoiturage, ni aux taxi durant les travaux. Elles seront dédiées temporairement aux autobus et au passage des véhicules d’urgence.

Tarifs réduits du transport en commun

Des deux côtés du fleuve, les titres de transports seront réduits durant les mois de juillet et août, afin d'inciter les citoyens à prendre l'autobus.

À la Société de transports de Lévis, la tarification sera réduite à 2 $ au lieu de 3,50 $, et ce sera gratuit pour les enfants. Le laissez-passer des mois de juillet et août est réduit de 30 %, a expliqué le maire Lehouillier.

Des titres flexibles utilisables à Québec et à Lévis 24 h sur 24 seront aussi disponibles. Divers parcours seront ajustés et des stationnements incitatifs seront ajoutés du côté de la rive sud.

Une passagère monte à bord d'un métrobus en portant son masque.

Le coût des titres de transport seront réduits durant les travaux sur le pont Pierre-Laporte.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Du lest pour les parents

Sur les deux rives, il n'y aura pas de frais de retard dans les camps d’été municipaux, et les moniteurs resteront avec les enfants jusqu'à l'arrivée des parents.

On sait ce qui va arriver. Les parents vont être en retard. Les frais de retard seront suspendus durant les jours de travaux. On va aussi offrir aux parents la possibilité d'annuler sans frais leur inscription pour les semaines des travaux, a fait savoir le maire Gilles Lehouillier.

Pour réduire la circulation aux heures de pointe, la Ville de Lévis suspend également les frais de retard pour le retour des livres dans les bibliothèques.

Plus de pompiers et de policiers

Les services policiers et de prévention des incendies augmenteront leurs effectifs. Les pompiers supplémentaires, qui sont aussi premiers répondants, seront déployés à des endroits stratégiques de Lévis, en dehors des casernes, pour minimiser le temps de réponse.

Notre priorité c'est d'assurer la santé, la sécurité et les services essentiels à la population de Lévis pendant cette période, a promis le maire de Lévis.

À Québec, une caserne temporaire sera aménagée à la tête des ponts.

Cette caserne-là aura comme rôle d'intervenir notamment sur un incident au niveau du pont et aux pourtours, a indiqué Christian Paradis, le directeur du Service de protection contre les incendie de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !