•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa prolonge la fermeture de la frontière avec les États-Unis jusqu'au 21 juillet

Des automobilistes en file avec l'inscription géante « United States of America » au-dessus des guérites du poste frontalier.

Ottawa prolonge la période de fermeture de la frontière avec Washington.

Photo : Getty Images / Don Emmert

Radio-Canada

Dans une courte annonce sur Twitter, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair, a affirmé qu'« en coordination avec les États-Unis, nous prolongeons les restrictions sur les voyages internationaux non essentiels et avec les États-Unis jusqu'au 21 juillet ».

Le gouvernement canadien a aussi fait savoir, par la voix de M. Blair, que de nouvelles mesures seront annoncées lundi prochain pour les Canadiens, les résidents permanents et les autres personnes qui sont actuellement autorisées à entrer au Canada et qui sont pleinement vaccinées.

Ottawa est sous pression, depuis plusieurs mois, pour favoriser la réouverture des frontières avec son principal partenaire économique. En point de presse vendredi, le premier ministre Justin Trudeau a expliqué que les Canadiens n'étaient pas encore sortis de la pandémie.

M. Trudeau attend que les taux de vaccination atteignent au moins 75 % pour la première dose et 20 % pour la seconde avant d'alléger les restrictions à la frontière. Même une personne pleinement vaccinée peut transmettre la COVID-19 à quelqu'un qui n'est pas vacciné, a rappelé M. Trudeau.

Ce n'est pas seulement une question de protection vaccinale, c'est aussi une question de protéger la communauté qui n'a pas encore suffisamment reçu de deuxièmes doses.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre

Le premier ministre dit comprendre l'impatience des gens, mais ne veut pas mettre à risque la population. Il n'y a personne qui veut voir une résurgence de la pandémie, a-t-il lancé.

Des élus et des gens d'affaires des États-Unis multiplient toutefois les appels du pied au gouvernement Trudeau et à l'administration Biden, arguant notamment que le secteur du tourisme, de part et d'autre de la frontière, aurait bien besoin du traditionnel afflux de touristes.

Le feu vert donné aux équipes de hockey américaines pour qu'elles puissent franchir la frontière et disputer des matchs à Montréal sans devoir s'astreindre à une quarantaine a satisfait la Ligue nationale de hockey (LNH), mais irrité d'autres fédérations sportives et des athlètes, notamment des candidats aux Jeux olympiques, qui doivent, eux, s'isoler pendant 14 jours à leur retour au pays, s'ils vont s'entraîner ou participer à une compétition à l'étranger.

Au début du mois, le gouvernement Trudeau évoquait une réouverture graduelle de la frontière, un plan dont la première étape concernerait les personnes entièrement vaccinées.

Aucun calendrier officiel n'a encore été mis en place en ce sens, mais un échéancier plus clair pourrait se dégager de l'annonce prévue le 21 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !