•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des rhinocéros géants inconnus à ce jour peuplaient la Chine il y a 26,5 millions d’années

Reconstruction de l'apparence des rhinocéros géants dans la forêt.

Reconstruction de l'apparence du Paraceratherium linxiaense et de la faune environnante dans le bassin de Linxia, dans l'actuelle Chine, pendant l'Oligocène.

Photo : Chen Yu

Radio-Canada

Une espèce inconnue de rhinocéros géant sans corne a été découverte près du village de Wangjiachuan, dans la province de Gansu, dans le nord-ouest de la Chine.

Nommé Paraceratherium linxiaense, l’animal de 21 tonnes peuplait ce territoire il y a environ 26,5 millions d'années.

Son poids équivalait à celui de quatre gros éléphants d'Afrique.

Selon Deng Tao, de l'Institut de paléontologie des vertébrés et de paléoanthropologie de Pékin, il s’agit de l’un des plus grands mammifères à avoir foulé la surface terrestre.

La bête était également plus grande que la girafe, puisque sa tête pouvait atteindre 7 mètres de haut et frôler la cime des arbres.

Les restes fossilisés ont été découverts en 2015. Leur analyse approfondie a permis d’établir qu’il s’agissait d’une espèce de rhinocéros très différente des autres dinosaures mis au jour dans la région jusqu’à aujourd’hui.

Ces fossiles incluent un crâne et une mâchoire entièrement préservés, explique Den Tao dans un communiqué publié par l’institut. Selon le scientifique, la bête était dotée d'un crâne mince, ainsi que d'un tronc de nez préhensile similaire à celui du tapir moderne.

L’espèce présente des traits liés aux rhinocéros géants qui vivaient autrefois au Pakistan, ce qui laisse à penser qu'elle a traversé l'Asie centrale.

Au cours de l'Oligocène, le rhinocéros géant pouvait manifestement se déplacer librement du plateau mongol vers l'Asie du Sud, le long de la côte orientale de l'océan Téthys et peut-être à travers le Tibet. La possibilité topographique que le rhinocéros géant ait traversé la région tibétaine pour atteindre le sous-continent indo-pakistanais à l'Oligocène peut également être soutenue par d'autres preuves, expliquent dans un communiqué les auteurs, qui décrivent en détail l’animal dans un article publié dans la revue Communications Biology (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

À l'exception de quelques restes trouvés en Europe de l'Est, en Anatolie (Turquie) et dans le Caucase, les rhinocéros géants vivaient principalement en Asie, notamment en Chine, en Mongolie, au Kazakhstan et au Pakistan. La grande majorité des espèces de rhinocéros géants ont été répertoriées du nord-ouest au sud-ouest de la Chine, de l'Éocène moyen à l'Oligocène tardif, notent les paléontologues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !