•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les rendez-vous de vaccins non respectés frustrent les citoyens et les médecins d'Ottawa

Une femme portant un masque de protection prépare une injection.

Une travailleuse de la santé prépare des doses du vaccin Moderna contre COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Radio-Canada

Des centaines de rendez-vous pour la vaccination contre la COVID-19 ne sont pas respectés à Ottawa, ce qui cause bien des frustrations auprès des citoyens qui ont du mal à se trouver une place de libre.

Au cours des dernières semaines, entre 300 et 400 rendez-vous ont été classés comme non-présentation chaque jour dans les cliniques communautaires de la ville, selon Anthony Di Monte, qui dirige le plan de distribution des vaccins d'Ottawa.

Ce nombre représente moins de cinq pour cent du nombre total de vaccins administrés quotidiennement, mais ces centaines de doses pourraient être offertes à des résidents comme Valérie Maier.

Je suis choquée. Je suis confuse. J'ai du mal à comprendre [pourquoi] cela se produit, a déclaré Mme Maier, 60 ans, qui estime avoir passé quatre heures sur plusieurs jours à essayer de prendre rendez-vous pour sa deuxième dose.

Même situation dans les cabinets de médecins

Les médecins de famille de la ville et de l'Ontario sont confrontés aux mêmes problèmes des absences, selon le Dr Alykhan Abdulla, un médecin de famille qui exerce à Manotick, dans la banlieue sud d'Ottawa.

C'est un vrai dilemme, a déclaré le Dr Abdulla, qui ne blâme pas l'hésitation à vacciner.

Cela est dû en grande partie, malheureusement, à la concurrence entre la médecine familiale et les pharmacies.

Il a déclaré que le nombre de non-respects des rendez-vous peut varier selon la clinique ou la zone, d’un sur 20 par jour à un sur cinq.

Portrait de l'homme qui regarde droit à la caméra.

Le Dr Alykhan Abdulla dit que les médecins de famille doivent se préparer avant que les patients se présentent pour se faire vacciner et qu'il est difficile de combler les places en cas de non-présentation.

Photo : Tia Photography

Les doses non réclamées présentent des défis

La réservation d'une deuxième dose plus tôt via le système provincial annulera automatiquement l'ancien rendez-vous, a écrit jeudi le ministère de la Santé dans un communiqué. 

La province exhorte les gens à ne prendre qu'un seul rendez-vous pour leur deuxième dose et qu'il leur appartient d'annuler tout autre rendez-vous.

Pour le moment, médecins et infirmières continueront à gérer les rendez-vous non respectés.

Toutes les doses non réclamées sont principalement offertes aux agents de santé communautaire de première ligne à la recherche d'une deuxième dose ou à d'autres groupes éligibles, a déclaré M. Di Monte.

Cela garantit que toutes les doses non réclamées sont redistribuées et administrées quotidiennement.

La Ville a confirmé que toutes les doses non réclamées ne sont pas administrées le même jour en raison de problèmes logistiques. Le Dr Abdulla a déclaré qu'il est également difficile pour les médecins de famille de trouver des remplaçants le jour même pour les plages de rendez-vous inutilisées.

Si vous prenez rendez-vous, veuillez simplement respecter la date et l'heure du rendez-vous, a-t-il déclaré.

Avec les informations de Kimberley Molina

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !