•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Équipe Marie-Josée Savard recrute Boufeldja Benabdallah

Boufeldja Benabdallah en conférence de presse, à Québec

Boufeldja Benabdallah a été présenté comme candidat pour Équipe Marie-Josée Savard (à droite), vendredi matin.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec Boufeldja Benabdallah fait le saut en politique municipale avec Équipe Marie-Josée Savard.

Tel que le révélait plus tôt Radio-Canada, la cheffe du parti en a fait l'annonce vendredi matin en conférence de presse. L'air de rien, il habite Québec depuis longtemps que moi, a lancé Mme Savard, rappelant que son nouveau candidat habitait la capitale depuis 50 ans.

M. Benabdallah va tenter sa chance dans le district du Cap-aux-Diamants. Il s'agit du district représenté actuellement par le chef de Démocratie Québec, Jean Rousseau. C'est aussi le district où M. Rousseau tentera de faire élire son colistier David Johnson.

Boufeldja Benabdallah sera candidat dans le district Cap-aux-Diamants

Boufeldja Benabdallah sera candidat dans le district Cap-aux-Diamants.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Je connais le coin, je connais cette région. J'ai habité, en 1971, sur la rue Saint-Jean, a raconté M. Benadbdallah à son passage au micro, avant de décliner son affection pour cette ville qui m'a accueillie, qui a grandi, qui mérite notre attention.

J'avais le goût de contribuer maintenant, pas uniquement en faisant des discours ou dans les moments un peu difficiles. Mais maintenant avec les gens qui vont décider, avec la population qui va demander.

Une citation de :Boufeldja Benabdallah, candidat d'Équipe Marie-Josée Savard

Mme Savard a laissé savoir que M. Benabdallah pourrait contribuer au développement de la stratégie de développement durable de son équipe, rappelant qu'il avait fait des études en foresterie.

La cheffe qui tentera de succéder au maire Régis Labeaume a refusé vendredi d'admettre une stratégie politique en présentant son candidat dans Cap-aux-Diamants, qui habite aujourd'hui dans Sillery.

Ce n'est pas stratégique, mais c'était la bonne personne. Il y a aussi la Maison de la diversité qui est dans le Vieux-Québec, a-t-elle dit, en référence à la conversion annoncée de la Maison Pollack au cours des prochaines années.

Figure publique

Il s'agit d'une prise importante pour le parti de Mme Savard. Boufeldja Benabdallah s'est fait connaître à la suite des tristes événements à la grande mosquée de Québec, en janvier 2017. Il est devenu le porte-parole d'une partie de la communauté musulmane après l'assassinat de six hommes.

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, en compagnie du maire Régis Labeaume en décembre 2017.

(Archives) Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, en compagnie du maire Régis Labeaume, en décembre 2017.

Photo : Radio-Canada

Il est resté très présent dans la sphère publique depuis. Il a mené une bataille pour un meilleur contrôle des armes à feu au pays, en plus de s'impliquer dans l'aménagement d'un cimetière musulman dans les limites de la ville.

C'est le deuxième candidat recruté par Équipe Marie-Josée Savard issu d'une communauté culturelle de la ville de Québec. Le parti peut également compter sur David Weiser, porte-parole de la communauté juive. Il se présente pour sa part dans le district du Plateau à Sainte-Foy.

David Weiser, candidat pour Équipe Marie-Josée Savard dans le Plateau

David Weiser, candidat pour Équipe Marie-Josée Savard dans le Plateau

Photo : Radio-Canada / Louise Boisvert

Les deux hommes sont associés à la volonté de la Ville de Québec d'instaurer une politique du vivre-ensemble élaborée dans la foulée de l'attentat de la grande mosquée. C'est d'ailleurs M. Weiser qui a convaincu Boufeldja Benabdallah de se présenter aux élections municipales, a-t-il révélé vendredi.

Le scrutin municipal aura lieu le 7 novembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !