•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore plusieurs jours de travail pour les pompiers forestiers au nord de Baie-Comeau

Une forêt brulée vue des airs avec du matériel de pompiers.

Une forêt brûlée au nord de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

Il reste encore plusieurs jours de travail aux pompiers forestiers avant de réussir à éteindre les trois feux de forêt qui sont considérés comme "contenus" et maîtrisés au nord de Baie-Comeau, selon la SOPFEU.

Une partie de forêt affectée par un incendie, vue d'une hélicoptère.

Le feu s'est propagé sur des centaines d'hectares.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Rappelons que l'un de ces incendies, à l'est de la rivière Manicouagan, s'étend sur une superficie de 607 hectares, tandis qu'un autre, dans la ZEC Varin, s'étend sur 129 hectares.

Les équipes de pompiers du Nouveau-Brunswick et de la Colombie-Britannique sont toujours sur place pour aider les équipes québécoises. Ce sont donc près de 120 pompiers forestiers qui sont actuellement sur le terrain.

Un pompier forestier dans une forêt brulée.

Des pompiers de trois provinces combattent les feux depuis plusieurs jours au nord de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Un hélicoptère de la SOPFEU sur le site de l'incendie où le bois a brûlé.

Un hélicoptère de la SOPFEU en renfort pour combattre l'incendie.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Malgré la pluie qui est tombée dans le secteur au cours des derniers jours, il est difficile pour Isabelle Gariépy, porte-parole de la SOPFEU, de prévoir la fin de ces incendies.

La pluie est un bon allié, mais le travail qu'on a sur place à faire est quand même sur une grande superficie. Le nombre de journées, c'est certain que c'est dur de l'évaluer, mais on sait qu'on en est encore là jusqu'à la fin de semaine à travailler sur ces incendies, explique Mme Gariépy.

Des cordes et des bidons d'essences dans une forêt brûlée.

Le matériel des pompiers forestiers.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

La porte-parole indique que l'étape de combat des incendies impliquant des avions-citernes est terminée. C'est normalement au début des incendies qu'ils sont utilisés, où lorsqu'il y a une grande sécheresse au sol.

Avec les informations de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !