•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon Amérique : le rock dans toutes ses couleurs

Hard, métal, progressif, soft ou glam, le rock s'expose sous toutes ses dénominations au cours des années 70. Michel Lalonde en fait un tour d'horizon dans ce quatrième épisode de la série audio Mon Amérique.

Carte postale illustrant l'épisode 4 de la série audio Mon Amérique avec une foule dans les années 70.

Épisode 4 de la série audio Mon Amérique : le rock dans toutes ses couleurs

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Au cours de cet épisode de Mon Amérique, Michel Lalonde revient sur l'aventure du rock telle que vécue par deux de ses congénères : Breen Leboeuf du groupe Offenbach et Richard Lanthier du groupe April Wine.


« Si les oeuvres des artistes à consonance folk comme James Taylor et Neil Young doivent beaucoup de leur qualité esthétique aux nouvelles techniques d'enregistrement, que dire du rock?

Le rock des années 1970 est l'exemple parfait du foisonnement des styles dont on est témoin au cours de cette période. Largement influencée par le blues de la culture afro-américaine, la musique rock évolue pour nous servir une panoplie de genres réunis sous un même dénominateur. Le rock se fait hard ou soft, glam ou métal, country ou progressif.

Ce genre musical se décline depuis toujours au gré des musiciens qui la créent et qui la vivent.

Richard Lanthier est un de ces musiciens mal connus du grand public, mais imbriqués dans le milieu du rock depuis plus de 40 ans. De nos jours, il fait partie du groupe April Wine, mais il a toute une feuille de route dans le rock. Pour lui, l'histoire d'amour a débuté avec Grand Funk Railroad, mais son coeur a vite basculé vers le monde du rock progressif.

Pour Breen Leboeuf, l'école du rock a été le monde des bars de l'époque au Canada anglais, un circuit de cabarets enfumés, d'hôtels minables et d'interminables heures de route en camion pour se rendre d'une gig à l'autre. 

En bout de ligne, le monde du rock en est un où chaque musicien entre à son péril et trace son propre chemin. Deux amis, vétérans rockeurs, ont bien voulu faire part de leur vécu et nous faire voir le rock dans toutes ses couleurs. »

- Michel Lalonde

Extraits musicaux dans cet épisode :

  • Highway to Hell par AC/DC
  • Hotel California des Eagles
  • Another One Bites the Dust de Queen
  • American Band de Grand Funk Railroad
  • Roundabout de Yes
  • Rock de v'lours d'Offenbach
  • La Marche des hommes de Morse Code

Breen Leboeuf et Richard Lanthier racontent leurs années 70 :

Breen Leboeuf, bassiste du groupe rock québécois Offenbach

Entretien avec Breen Leboeuf

Photo : Radio-Canada

« La compétition était féroce. On faisait de la route pendant des mois, on faisait des bars assez "cheap" qui voulaient un band pour faire du "cover". C'était ça l'école, pendant 9 ans!  »

— Une citation de  Breen Leboeuf, bassiste du groupe Offenbach

Une guitare électrique rouge

Entretien avec Richard Lanthier

Photo : iStock

« [À l'adolescence] j'étais allé voir Grand Funk Railroad, le trio Grand Funk qui était dans leur "prime time" et à partir de là, c'était, ok, c'est ça que je veux faire dans la vie. »

— Une citation de  Richard Lanthier, bassiste du groupe April Wine
Portail de L'atelier culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !