•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des rats précipitent la fin des classes à Saint-Cyprien

Un rat surgit de derrière un tuyau.

Le CSS indique que tout est mis en oeuvre pour chasser les intrus et empêcher leur retour (archives).

Photo : getty images/istockphoto / anatolypareev

Depuis quelques semaines, certains indices laissaient croire qu’il pouvait y avoir des rongeurs dans l’École des Jolis-Vents. Des exterminateurs ont été appelés et ont confirmé la présence des petites bêtes.

La firme a avisé le CSS, mardi dernier, qu’elle était prête à les capturer, explique Nancy Couture, directrice générale du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs.

Pour faciliter le travail, difficile à exécuter dans un milieu bruyant comme une école, le CSS a préféré annuler les quatre derniers jours de classe pour agir le plus rapidement possible. Huit semaines [avant la prochaine rentrée] ça peut paraître long, mais c’est aussi court pour mettre en place toutes les actions que cette firme doit faire et pour faire tous les travaux qu’on fait habituellement durant l’été, les réparations, le grand ménage et tout ça, indique la directrice générale.

Les parents ont été avisés mercredi. Le service de garde demeure ouvert et a été déménagé au complexe sportif Louis-Santerre.

Les sorties scolaires prévues d’ici la fin de l’année sont maintenues. Les activités, comme des jeux, se dérouleront au centre sportif.

Mme Couture indique qu’il n’y avait plus aucun examen de prévu. On ne causait pas de préjudice aux élèves, assure-t-elle.

Aucun élève ni membre du personnel n’aurait vu ou été en contact avec la vermine, selon la responsable.

Un événement similaire est survenu en décembre, mais avait été rapidement réglé après l’intervention d’une entreprise spécialisée, confirme Mme Couture.

La directrice générale souligne toutefois que le bâtiment est en bon état et que rien ne pouvait laisser présager la présence des rongeurs.

Des inspections ont été effectuées dans la plomberie, le système de chauffage et l’ensemble du bâtiment pour trouver la source du problème. On a trouvé des endroits. Il y a des trous qui ont été colmatés. Une fois que la capture sera faite, on va voir si le problème a été enrayé ou s’il y a encore de nouvelles présences.

Nancy Couture promet que la situation sera complètement réglée à la rentrée le 24 août prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !