•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Maison Oxygène pour les pères et leurs enfants inaugurée à Alma

Une pièce avec des jeux pour enfants.

Cette pièce est partagée par tous les bénéficiaires.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Le Centre de ressources pour homme Optimum Saguenay-Lac-Saint-Jean a inauguré jeudi la première ressource d'hébergement de la région destinée aux pères et à leurs enfants, la Maison Oxygène, située au coeur du centre-ville d'Alma.

Le lancement s'est fait dans le cadre de la Semaine québécoise de la paternité.

Ces maisons, au nombre de 15 un peu partout au Québec, offrent de l’hébergement et un soutien communautaire aux pères qui vivent une difficulté personnelle, conjugale ou familiale et qui ont leurs enfants dans le cadre d’une garde exclusive, partagée, ou avec droits d’accès, ou encore qui sont en démarche pour avoir leur enfant, peut-on lire sur leur site Internet.

La Maison Oxygène Saguenay-Lac-Saint-Jean a nécessité un investissement de 600 000 $. Des démarches sont en cours pour en ouvrir une à Dolbeau-Mistassini l'année prochaine et une autre à Roberval en 2023.

Une maison avec une porte arrière vitrée.

L’un des objectifs de la maison est de permettre aux hommes de se sortir d’une période familiale difficile.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Trois chambres

Le salon, la salle à manger et la cuisine de la maison sont partagés par tous les habitants. Trois chambres sont mises à la disposition des papas et de leurs enfants pour les aider à surmonter une situation problématique.

80 % des séparations sont initiées par la conjointe, a chiffré Sébastien Ouellet, le directeur général du Centre de ressources pour homme Optimum Saguenay-Lac-Saint-Jean. La majorité du temps, les hommes vont vivre ça en décalage avec tous les enjeux dont on parle souvent, que les hommes ont par rapport aux émotions.

Selon lui, les ressources disponibles doivent donc s'adapter. Maintenant, on sait que les pères du Québec, la première valeur importante, c'est la paternité, c'est la famille. Alors qu'historiquement, c'était le travail, a-t-il poursuivi.

Une affiche devant des édifices et une église.

Située en plein cœur du centre-ville d’Alma, la Maison Oxygène est la première maison d’hébergement créée par le Centre de ressources pour hommes Optimum Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Un projet pilote pour les futurs pères

Le centre a aussi lancé un projet pilote dans la MRC de Maria-Chapdelaine. La Route de la paternité vise à accompagner les futurs pères, de l'annonce de la grossesse jusqu'après l'accouchement. Souvent, quand ils entendent parler de nous, c'est parce que ça ne va pas bien. C'est quelque chose qu'on veut changer. On aimerait ça à un moment donné recevoir un papa qui vient nous présenter son enfant, ou vouloir venir discuter avec nous. On veut créer un ancrage social également. La Maison Oxygène, c'est tout ça, a exposé Fanny Larouche, coordonnatrice aux communications et au développement pour Optimum.

Conçue en collaboration avec les infirmières en périnatalité de l'hôpital de Dolbeau-Mistassini, une pochette est entre autres remise aux pères à la naissance de leur bébé.On parle de sexualité pendant et après la grossesse. On parle de budget. On parle aussi d'un plan de naissance, le papa comment il voit ça, a énoncé Fanny Larouche.

On a dénoté à plusieurs reprises des papas qui avaient des résistances à faire leur demande de congés de paternité. On a même déjà senti un jugement. On trouvait ça important aussi de les aider à prendre leur place, a poursuivi Valérie-Ève Bérubé.

D'après un reportage de Laurie Gobeil

Une cuisine commune.

La cuisine est aussi partagée par tous les bénéficiaires.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !