•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Troupe du Jour s’en sort malgré la pandémie

Gabriel Gosselin et Gabrielle Dufresne, deux acteurs de la pièce « Le Chandail », présentée par la Troupe du Jour, en Saskatchewan.

Gabriel Gosselin et Gabrielle Dufresne, deux acteurs de la pièce « Le Chandail », présentée par la Troupe du Jour, en Saskatchewan. (archives)

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Radio-Canada

Mercredi, la Troupe du Jour de Saskatoon a fait le point sur son année 2019 -2020  dans le cadre d’une assemblée générale annuelle en décalage.

La seule compagnie de théâtre professionnelle francophone de la province tire un bilan plutôt positif à la suite de sa dernière réunion.

Nous avons noté une bonne participation de nos membres dans une situation un peu spéciale puisque nous avons une année de retard dans nos assemblées générales, explique le président du conseil d’administration de la Troupe du Jour Roger Gauthier.

Plusieurs facteurs expliquent ce décalage dans le calendrier.

Il y a eu beaucoup de changements apportés. La direction artistique a changé deux fois, tout comme la direction administrative. Nous avons pris le temps de débroussailler ensuite la situation notamment sur le plan financier pour tout remettre en ordre, raconte Roger Gauthier. 

Une situation fragile qui s’améliore

La Troupe du Jour a aussi fait son bilan financier lors de la rencontre virtuelle de mercredi. Un point d’étape qui s’est avéré encourageant comme le note le président du conseil d’administration.

Notre situation financière, bien que fragile les dernières années, est en train de s’améliorer. Et nous retrouverons une formule plus classique d'assemblée générale dès l’automne après la clôture de notre année 2020-2021, précise le président du conseil d'administration.

La compagnie enregistrait un déficit de 140 000 $ au début de l’année 2019, ce qui l’avait obligée à puiser dans sa marge de crédit.

Autres faits marquants de l'assemblée générale :

  • Remise de la bourse Denis Rouleau à l’artiste Dean Stockdale
  • Préparation du Showboat, la tournée estivale à travers la Saskatchewan
  • Élections au conseil d’administration
  • Rapport financier approuvé à l’unanimité par le conseil d’administration

Un comité de redressement nous a suggérés de prendre une hypothèque d’un montant de 100 000 dollars sur le bâtiment dont nous étions propriétaires. Cela nous permet désormais d’avoir plus de liquidités et d’éviter de payer des intérêts sur un crédit, explique Roger Gauthier.

La Troupe du Jour espère ainsi effacer son déficit dans les cinq à six prochaines années.

Un nouveau système de ventilation

La pandémie de COVID-19 a permis à la Troupe du Jour de bénéficier d’un fonds d'urgence de 30 000 $ du gouvernement fédéral.

Ce qui est plutôt positif car nous en avions besoin. La subvention a permis de faire les travaux de manière accélérée et de pouvoir présenter un spectacle en présentiel, La vie après le hockey, en décembre 2020, souligne Roger Gauthier.

La Troupe du Jour a également pu poursuivre ses activités en accueillant des dramaturges afin de préparer ses futures productions.

Avec les informations de Raphaële Frigon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !