•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CNN vend des moments historiques diffusés sur ses ondes en NFT

L'astronaute Buzz Aldrin sur la Lune.

CNN dit vouloir vendre des séquences de sa couverture de moments historiques, par exemple des lancements de navette spatiale ou des élections présidentielles.

Photo : Getty Images / Neil Armstrong / NASA

Radio-Canada

La célèbre chaîne de nouvelles américaine CNN veut elle aussi profiter de la manne des NFT (non-fungible tokens, ou jetons non fongibles), ces objets numériques certifiés qui sont en vogue auprès de collectionneuses et collectionneurs ainsi que des adeptes de la chaîne de blocs.

Le réseau détenu par WarnerMedia (AT&T) compte mettre en vente d’ici la fin du mois des séquences vidéo de moments historiques de sa programmation sous forme d’objets à collectionner.

Les NFT sont des certificats de propriété d’un objet numérique (image, dessin, vidéo, animation, fichier texte ou audio). Ils sont certifiés en utilisant la technologie de chaîne de blocs, sur laquelle reposent aussi les cryptomonnaies comme le bitcoin.

CNN ne donne pas pour l’instant d’exemple précis, mais mentionne qu’on pourra acheter des vidéos allant de la déclaration de résultats à l’élection présidentielle à des lancements de navette spatiale, en passant par des moments exclusifs diffusés sur CNN.

Sur le site web créé spécifiquement pour la vente de NFT, intitulé Vault by CNN (Nouvelle fenêtre), on voit aussi des images de la chute de la statue de Saddam Hussein à Bagdad en 2003, après l’invasion américaine en Irak, et de l’homme qui a été filmé se tenant devant une colonne de chars d’assaut lors des manifestations de la place Tiananmen en Chine en 1989.

Jusqu’à maintenant, il n’y avait pas moyen de collectionner ces moments historiques. On pouvait souvent trouver de vieilles séquences en ligne, ou dans un documentaire, mais on ne pouvait pas les posséder ou les afficher de la même façon qu’on pouvait le faire avec un magazine ou un journal, explique CNN sur son site web.

Les acheteurs et acheteuses de ces images pourront afficher leur collection sur un site web créé par CNN. Le réseau dit vouloir créer des objets permettant de regarder sur un écran le matériel acheté, pour l’afficher sur une tablette, par exemple.

CNN n’est pas le seul média à explorer le marché des NFT. En mars, un article du New York Times s’est vendu en NFT pour la somme de 560 000 dollars américains, soit plus de 691 000 dollars canadiens.

Le marché des NFT a explosé ces derniers mois. D’abord, il a été décrit comme une façon pour les artistes numériques de mettre en vente leurs œuvres. Toutefois, des objets aussi hétéroclites que des messages Twitter ou des GIF ont été achetés des centaines de milliers de dollars ou même plusieurs millions récemment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !